logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/12/2009

Mylène est de retour...

Mylène Farmer, dont je suis un fan, est de retour. Pascal Nègre, directeur de sa maison de disques, vient d'annoncer son prochain album pour le dernier trimestre 2008... et déjà on se met à réver à un prochain concert !!!

Cette fois-ci son "retour" commencerait par une grande tournée en France, en 2009, qui se terminerait, en décembre, à Paris à Bercy et au Palais des Sports ainsi que des séances supplémentaires au Zenith(sous réserve). Comme pour son dernier concert à Bercy en janvier 2006 : "Avant que l'ombre" la location sera ouverte 1 an à l'avance c'est-à-dire en décembre 2008

J'y étais et je n'hésite pas à vous faire vivre mon émotion de ce 13 janvier 2006 :

Il est 18h00, une ultime vérification (les places de concert sont bien dans mon portefeuilles), et direction Bercy.

Enfin nous y sommes !!! : le POPB est devant nous.

Un petit repérage des lieux... des centaines de fans ont déjà pris place sur les marches.

Diner rapide, puis tour du POPB pour situer la porte 20(celle inscrite sur le billet…).

Très vite nous comprenons qu’il faut intégrer les files d’attente qui ne font que grandir à vue d’œil !!!

Il est 19h45 et nous entrons dans la salle du palais omnisports : l'éclairage est rouge, la scène en forme de croix s'étend jusqu'au milieu de la salle et sur la « vraie » scène, se dresse une porte majestueuse et magnifique !!! . Nous avons une très bonne vue sur les « deux scènes » mais nous regrettons de ne pas être dans la fosse pour être plus près d’elle … mais nous avions souhaité des places assises plutôt que la cohue.

Ambiance "bonne enfant", tous attendant, avec, impatience « LA » star du jour : Mylène!

Il est 20h30 les lumières s'éteignent et l'ambiance commence à monter. La quasi-totalité du public est debout pour ne pas rater l’arrivée de son idole.

Mais … fausse joie : un court-métrage défile sur les écrans, mélange d'images, de dessins… court-métrage un peu "glauque", mais intéressant et porteur de messages!!!

Puis … l’HORREUR : on nous annonce 20mn d'entracte! Le public n'y tient plus et appelle Mylène, plus vite, plus fort! Une «ola» commence d’abord dans la fosse puis gagne les gradins!

L’ambiance monte peu à peu! Nous y sommes, nous n'avons jamais été aussi proche de «LA» voir!

Les lumières s'éteignent de nouveau et les cris et sifflements fusent de toutes parts.

Puis nous distinguons quelques petites lumières dans «le ciel du palais» …et entendons quelques notes de musique.

L'attente se fait longue... Enfin la lumière! Elle vient du ciel! Mais nous ne voyons rien !!!

Où est-elle ? Que se passe-t-il ? Tout le monde applaudit, crie, on nous dit qu'elle arrive.

Elle est dans un "sarcophage de verre" transparent et doré. Une passerelle descend au-dessus de nos têtes, et là…nous «La» voyons, dans ce "cercueil", telle une princesse digne des plus beaux contes de fée, portée par ses danseurs, également, magnifiques ! Elle est, enfin là !!!

Elle ouvre les yeux et sort de ce «cercueil de verre», en tenue dorée, elle est là à quelques mètres seulement de nous.

Elle est magnifique, merveilleuse, lumineuse… Le public, enfin récompensé de sa longue attente, se lâche et accompagne Mylène dans toutes ses chansons les plus récentes comme les plus anciennes !!!

Certaines chansons frisent l’hystérie collective (même dans les gradins, on est debout), mais on en redemande…

Nous vivons ce concert avec bonheur et surtout beaucoup d'émotion ! Nous admirons ce visage, elle paraît si fragile…Un regard … déstabilisant, Les larmes de Mylène …

Le spectacle est grandiose : La mise en scène, les danseurs Espagnols, les choristes américaines, le décor, tout est prétexte à rêver…

Nous assistons, également, à une arrivée aérienne de Mylène sur "un lustre géant", qui survole le public et vient se poser sur la scène centrale. Des effets spéciaux hallucinants par leurs côtés magiques!

Tellement de souvenirs : souvenir de ce «rideau d’eau» lors de l’ultime chanson :

"Avant que l’ombre…"

Lorsque l’eau a commencé à tomber, nous sommes restés ébahis nous demandant si, vraiment, c’était de l’eau ou un quelconque effet… Mais oui, c’était bien de l’eau, agréable et rafraîchissante …

De là où nous étions nous sentions comme un petit vent de fraîcheur!

C’est vraiment très impressionnant. Ce que nous voyons semble irréel, Mylène en kimono rouge orangé est juste là, puis l’eau se coupe au milieu et forme à plusieurs reprises le mot « passé » en même temps que les paroles de la chanson.

Lentement le rideau d’eau se referme, les « filaments d’eau » se rapprochant.medium_mylene.jpg

Mylène quitte, majestueusement, le devant de la scène… Sa silhouette se dessine sur le rideau d’eau ….

Elle commence à monter des marches abandonnant sa tenue pour n’être plus vêtue que d’une fine tenue dorée, laissant découvrir son dos nu, le public se laisse emporter par ce final éblouissant !

Le mélange d’émotion dans la salle est très fort, indescriptible !

Nous avons vraiment assisté à un spectacle fascinant, dont nous ressortons un peu "hébétés" avec plein d'images dans la tête…. Plein, plein, tellement... en attendant le prochain concert.

Quand nous en reparlons autour de nous nous ressentons encore cette ambiance euphorisante

Vraiment, « C’est une belle journée », qui s’achève, comme elle le chante si bien....

Mylène Farmer
Nom Mylène Gautier[1]
Naissance 12 septembre 1961, Pierrefonds, Québec, Canada Canada
Pays d'origine France Française
Profession(s) Chanteuse, Actrice, Auteur, Compositeur
Genre(s) Pop, Variété
Années actives 1984 - aujourd’hui
Label(s) Polydor

21/03/2008

Le Conservatoire Maurice Ravel à Levallois

Il y a une quinzaine de jours je vous annonçais quelques photos de ce magnifique conservatoire dont vient de se doter la ville de Levallois. De plus le programme de fin saison est très intéressant...

Entrée principale :

medium_MR.jpg

 

medium_IMGP2468.JPG
medium_IMGP2469.JPG
medium_MR1.jpg

Entrée des artistes :

medium_IMGP0073.JPG

 

medium_IMGP0069.JPG
medium_IMGP0075.JPG
medium_IMGP0070.JPG

Salle de concert :

medium_MR2.jpg
 EN UN MOT : UNE REUSSITE DIGNE DU GRAND MAURICE RAVEL
Inauguration du Conservatoire

Après deux ans de travaux, le nouveau Conservatoire Maurice Ravel a été inauguré comme prévu le 29 février 2008 en fin d'après-midi. Les Levalloisiens étaient invités à découvrir ce nouveau lieu culturel tant attendu, lieu dont nous n'avions vu que les façades grandioses mais qui nous laissaient deviner une super finition intérieure tant sur le plan accoustique que sur le plan architectural.

Le nouveau Conservatoire a donc été livré dans les temps, très exactement à la date et à l'heure annoncées il y a plus de deux ans lors du début du chantier. Quand on passait aux abords du chantier on pouvait constater que les différents corps de métier travailler de concert pour la réussite de ce projet au jour J... Une course contre la montre comme le diront, à plusieurs reprises, les responsables de l'Hôtel de Ville chargés de la coordination du projet...

Chefs d'orchestre de cette partition :
  • l'Adjoint au Maire délégué aux Travaux, Directeur général des Services techniques, assisté du responsable des Travaux neufs,
  • les architectes lauréats du concours et concepteurs de ce beau projet : DGM et associés,
  • les entreprises... 

Tous ont travaillé sans compter, depuis plus de quatre ans pour réussir ce véritable défi de livrer le bâtiment à une date précise et annoncée très à l'avance, en intégrant les contraintes techniques liées à des travaux réalisés en plein centre ville et les aléas spécifiques à chaque chantier. Les derniers mois, près de 180 ouvriers, représentant tous les corps de métiers, étaient à pied d'oeuvre.

Le résultat :

  • Un équipement exceptionnel en région parisienne avec, notamment, sa salle Maurice-Ravel de plus de 430 places. Celle-ci, dotée d'une scène spacieuse de trois cents mètres carrés, dispose de toutes les nouvelles technologies en matière d'acoustique et de lumières.
  • Une salle pouvant accueillir les plus grands orchestres internationaux pour des concerts ou des enregistrements...
  • Côté spectacle, la fosse d'orchestre amovible donnera la possibilité à la Direction des Affaires culturelles de programmer des opéras ou des spectacles de danse de tout premier ordre.

Le 29 février, en fin d'après-midi, les Levalloisiens ont donc pu visiter ce nouveau haut lieu culturel de Levallois. On a donc découvert les principaux équipements, rencontré les professeurs et les artistes, le tout dans une ambiance sympathique et bon enfant.

La Salle Maurice-Ravel a fait ses premières gammes vers 21 h 30 avec un magnifique concert, en entrée libre (retransmission en extérieur) :
  •  L'enfant et les Sortilèges de Maurice-Ravel qui, comme chacun le sait, habitait à Levallois et y est enterré. Pour ceux, dont je fais partie, qui n'ont pas eu la chance d'y assister, deux représentations supplémentaires, sur réservation, étaient organisées les 1er et 2 mars.

Le nouveau Conservatoire, selon les sources officielles, c'est :

  • Une salle de concert de plus de 430 places possédant une fosse d'orchestre amovible et une scène de 300 mètres carrés. Cette salle est équipée de panneaux acoustiques permettant de moduler son rendu sonore en fonction du spectacle.
  • Trois salles de danses,
  • Une salle d'Art dramatique,
  • Une grande salle de chorale,
  • Une salle pour la musique de chambre,
  • Une salle d'orchestre,
  • Un pôle Musiques actuelles, avec des studios de répétition pour les groupes, un studio de batterie et un studio d'enregistrement,
  • Une salle de jazz,
  • Deux salles dévolues au Jardin musical pour les tout-petits,
  • Des salles de cours,
  • Des studios individuels de répétition,
  • Une cafétéria,
  • Des vestiaires, des loges, un large hall d'accueil et d'information avec un écran géant… 

A suivre... avec des photos


 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique