logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/10/2012

Si vous ne souhaitez pas Ste Catherine... le 25 novembre 2012

 

Mortemer.jpg

 

Et si vous ne souhaitez pas "coiffer Ste Catherine" ou plus simplement si vous ne souhaitez pas rester célibataire :

Réservez votre journée du 25 novembre 2012 pour vous rendre en l'Abbaye de Mortemer, sur la commune de Lisors(27) :

 

Mortemer 1.jpg

 

Une "Fontaine miraculeuse" vous y attend !!!

LEGENDE ... VOUS AVEZ DIT LEGENDE !!! on ne compte plus les miraculé(e)s.
 
Pour plus d'infos rendez-vous sur cette journée :
 
La fontaine des célibataires
medium_fontaine.2.jpg
A l'intérieur de l'abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XII ème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheuveux, ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières :
 

La plus ancienne :

Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.


Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vrament sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

La seconde, inscrite sur la fontaine:


Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

 

Quand à la troisième, elle est dite à l'intérieur de l'abbaye :

Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier.

 

imagesCABRN8SD.jpg

imagesCA0G7LMG.jpg

 

25/11/2011

Le 25 novembre... on fête la Ste Catherine

Catherinettes coiffées de chapeaux extravagants en l'année 1909 à Paris (photo wikipédia)
220px-Catherinettes,_Paris,_1909.jpg

Chaque année, dans ma nombreuse famille, j'ai, au moins, l'une de mes proches qui fête Sainte Catherine...

L’année des 25 ans d'une de mes mièces m'aura permis de me pencher sur la tradition des « Catherinettes » car deux approches semblent se contredire.

Le 25 novembre de chaque année, jour de la Sainte Catherine, on ne fête pas que les Catherine mais aussi les "Catherinettes", une tradition remontant au Moyen Age et qui persiste encore dans quelques villes et villages et tout particulièrement à Paris.

Mais qu'est-ce qu'une Catherinette ?

C'est une jeune femme qui, ayant atteint 25 ans, n'est toujours pas mariée. L'étymologie grecque de ce prénom est katharos qui veut dire pure.

Le 25 novembre les Catherinettes arborent un chapeau de couleur verte et jaune car on dit qu'elle "coiffent Ste Catherine".

La tradition voulait en effet que les jeunes femmes renouvellent la coiffure de la statue de Sainte Catherine à Paris(79 rue Lafayette).

viewmultimediadocument.jpg

C'est, aujourd'hui, la fête des modistes (les créateurs de chapeaux) et de toutes les grandes maisons de couture parisiennes.

Et cela donne l'occasion aux petites mains de préparer les plus ou moins beaux chapeaux et de renforcer l'esprit d'équipe.

La couleur jaune symbolise la Foi et le vert la Connaissance.

Mais il n'y a pas que dans les maisons de couture que l'on fête les catherinettes… Dans certains bureaux ce sont, généralement, les collègues de l'heureuse élue qui ont le soin de préparer un chapeau avec des éléments rappelant la personnalité de la jeune femme. Quand on coiffe Ste Catherine on est la reine de la journée et on se doit de garder son chapeau jusqu'à la fin de celle-ci. Cette petite manifestation est souvent suivie d'un petit verre avec tous les collègues...

C'est une tradition fort sympathique et qui devrait être beaucoup plus fêtée, à mon sens, qu'elle ne l'est actuellement, d'autant que de nos jours on se marie beaucoup plus tard qu'autrefois. Cela crée une bonne ambiance dans les différents services et rapprochent, pour un temps, les collègues. Et un chapeau de catherinette ce n'est pas très difficile à réaliser :

  • Un peu de tissu jaune ou de voile vert... quelques objets rappelant la personnalité de la jeune femme et notre imagination fait le reste.

C’est l’interprétation très "officielle" (nous dirons celle des fleuristes) de la tradition des "Catherinettes" car en fait toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver et faire la fête et depuis des décennies il est de bon usage de fêter toutes les jeunes femmes célibataires, sans se référer à katharos, atteignant leurs 25 ans dans l’année.

Que l’on se souvienne de cette dernière habitude pour fêter les futures "Catherinettes" de nos familles…

Et si vous ne souhaitez pas "coiffer Ste Catherine" ou tout simplement rester célibataire :

Réservez-vous une journée pour vous rendre en l'Abbaye de Mortemer, sur la commune de Lisors(27) :

Une "Fontaine miraculeuse" vous y attend !!!

LEGENDE ... VOUS AVEZ DIT LEGENDE !!! on ne compte plus les miraculées...
La fontaine des célibataires
medium_fontaine.2.jpg
A l'intérieur de l'abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XII ème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheuveux, ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières :

La plus ancienne :

Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.


Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vrament sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

La seconde, inscrite sur la fontaine:


Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

 

Quand à la troisième, elle est dite à l'intérieur de l'abbaye :

Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier.

 

22/11/2010

Le 25 novembre : "La journée des Catherinettes"

Catherinettes coiffées de chapeaux extravagants en l'année 1909 à Paris (photo wikipédia)
220px-Catherinettes,_Paris,_1909.jpg

Chaque année, dans ma nombreuse famille, j'ai, au moins, l'une de mes proches qui fête Sainte Catherine...

 L’année des 25 ans d'une de mes mièces m'aura permis de me pencher sur la tradition des « Catherinettes » car deux approches semblent se contredire.

Le 25 novembre de chaque année, jour de la Sainte Catherine, on ne fête pas que les Catherine mais aussi les "Catherinettes", une tradition  remontant au Moyen Age et qui persiste encore dans quelques villes et villages et tout particulièrement à Paris.

Mais qu'est-ce qu'une Catherinette ?

C'est une jeune femme qui, ayant atteint 25 ans, n'est toujours pas mariée. L'étymologie grecque de ce prénom est katharos qui veut dire pure.

Le 25 novembre les Catherinettes arborent un chapeau de couleur verte et jaune car on dit qu'elle "coiffent Ste Catherine".

La tradition voulait en effet que les jeunes femmes renouvellent la coiffure de la statue de  Sainte Catherine à Paris(79 rue Lafayette).

viewmultimediadocument.jpg

C'est, aujourd'hui, la fête des modistes (les créateurs de chapeaux) et de toutes les grandes maisons de couture parisiennes.

Et cela donne l'occasion aux petites mains de préparer les plus ou moins beaux chapeaux et de renforcer l'esprit d'équipe.

La couleur jaune symbolise la Foi et le vert la Connaissance.

Mais il n'y a pas que dans les maisons de couture que l'on fête les catherinettes… Dans certains bureaux ce sont, généralement, les collègues de l'heureuse élue qui ont le soin de préparer un chapeau avec des éléments rappelant la personnalité de la jeune femme. Quand on coiffe Ste Catherine on est la reine de la journée et on se doit de garder son chapeau jusqu'à la fin de celle-ci. Cette petite manifestation est souvent suivie d'un petit verre avec tous les collègues... 

C'est une tradition fort sympathique et qui devrait être beaucoup plus fêtée, à mon sens, qu'elle ne l'est actuellement, d'autant que de nos jours on se marie beaucoup plus tard qu'autrefois. Cela crée une bonne ambiance dans les différents services et rapprochent, pour un temps, les collègues. Et un chapeau de catherinette ce n'est pas très difficile à réaliser :

  • Un peu de tissu jaune ou de voile vert... quelques objets rappelant la personnalité de la jeune femme et notre imagination fait le reste.

C’est l’interprétation très "officielle" (nous dirons celle des fleuristes) de la tradition des "Catherinettes" car en fait toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver et faire la fête et depuis des décennies il est de bon usage de fêter toutes les jeunes femmes célibataires, sans se référer à katharos, atteignant leurs 25 ans dans l’année.

Que l’on se souvienne de cette dernière habitude pour fêter les futures "Catherinettes" de nos familles…

Et si vous ne souhaitez pas "coiffer Ste Catherine"  ou tout simplement rester célibataire :

Réservez-vous une journée pour vous rendre en l'Abbaye de Mortemer, sur la commune de Lisors(27) :

Une "Fontaine miraculeuse" vous y attend !!!

LEGENDE ... VOUS AVEZ DIT LEGENDE !!! on ne compte plus les miraculés.
Pour plus d'infos rendez-vous sur :
La fontaine des célibataires
medium_fontaine.2.jpg
A l'intérieur de l'abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XII ème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheuveux, ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières :

La plus ancienne :

 Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.


Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vrament sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

La seconde, inscrite sur la fontaine:


Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

 

Quand à la troisième, elle est dite à l'intérieur de l'abbaye :

Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier.

 

17/04/2010

Tristan et Iseult en l'Abbaye de Mortemer(27440-Lisors)

Soyvenez-vous en 2009 je vous avais fait part de la création de Tristan et Iseult dans le cadre majestueux de l'Abbaye de Mortemer sous la direction de Vytas Kraujelis.

La création ayant connu un tel succès, Vytas Kraujelis a décidé de reconduire le spectacle pour l'année 2010 aux dates suivantes :

  • Pentecôte Dimanche 23 Mai à 16H
  • Dimanche 18 Juillet à 16H
  • Dimanche 25 Juillet à 16H
  • Dimanche 8 Août à 16H
  • Dimanche 22 Août à 16H

Le soleil sera de la partie... Si vous passez dans la région de Lisors n'hésiter pas, vous serez surpris par les prouesses de cette petite troupe d'amateurs qui se défonce sans compter sous la houlette de Vytas Kraujelis.

Nous leur souhaitons toute la réussite voulue.

En attendant : un extrait de Tristan et Iseult

 


podcast

Nombreux sont les artistes qui se sont inspirés de l'histoire de Tristan et Iseult, ces amants torturés par une passion impossible et tragique.
Vytas Kraujelis, a choisi de bannir la malédiction pour sa nouvelle création théâtrale qui sera présentée pour la première fois au public le 31 Mai prochain. Il a voulu remonter le temps jusqu'aux origines de la France et de la Normandie, quand les celtes occupaient une grande partie de l'actuelle France et de l'Europe, avant l'invasion romaine.

Le moyen d'expression de ce spectacle est principalement la danse sur fond de musique Irlandaise et celte. Les chorégraphies suffisent à elles seules à traduire l'idée, l'action, le sentiment où l'intrigue. Le texte parlé n'intervient que rarement, là où la danse ne suffit plus. Des créatures de légende interviennent, des fées, le Morholt, un dragon terrifiant que Tristan devra combattre. Vous découvrirez une succession de tableaux et aussi des accessoires assez spectaculaires fabriqués par les hommes de l'atelier décor...

Pour les costumes réalisés par les couturières bénévoles émérites de la troupe de Mortemer, Vytas s'est inspiré de quelques trouvailles archéologiques car nous ne disposons que de très peu d'éléments concernant la manière dont étaient vêtus les Celtes.

Tous les comédiens de la troupe de Mortemer répètent sans relâche depuis fin mars pour vous offrir un très beau spectacle, romantique à souhait, plein de rebondissements dans le cadre idyllique de l'Abbaye de Mortemer. Soyez nombreux a venir nous rejoindre (texte © Myriam MOIX - reproduction interdite)"
 

Souvenez-vous... en 2008 je vous faisais découvrir le spectacle de Vytas Kraujelis en l'Abbaye de Mortemer(27440) dans lequel ma nièce Véro se produisait :

vidéo © Michel LEBEL (reproduction interdite)



 

Après de nombreuses animations au cours de l'année 2008 et l'inauguration du Chemein des Ducs de Normandie à Pâques 2009... Vytas propose un nouveau spectacle dans cette magnifique Abbaye de Mortemer qui retrouve peu à peu ses lustres d'antan :

 Un spectacle celtique : Tristan et Iseult

dont vous pourrez trouver les détails en consultant le blog de Myriam :

http://lejournaldemortemer.over-blog.com/article-31321692.html

Si vous passez dans la région n'hésitez pas à consacrer quelques heures pour encourager cette troupe amateur.

Merci pour eux

Vous pourrez retrouver le programme des festivités données en l'Abbaye de Mortemer en consultant "Les rendez-vous de l'Abbaye en suivant le lien :

http://mortemer.free.fr/f_programme.html

 

25/11/2009

Les "Catherinettes", une tradition...

L’année des 25 ans d'une de mes mièces m'aura permis de me pencher sur la tradition des « Catherinettes » car deux approches semblent se contredire.

Le 25 novembre de chaque année, jour de la Sainte Catherine, on ne fête pas que les Catherine mais aussi les "Catherinettes", une tradition  remontant au Moyen Age et qui persiste encore dans quelques villes et villages et tout particulièrement à Paris.

Mais qu'est-ce qu'une Catherinette ?

C'est une jeune femme qui, ayant atteint 25 ans, n'est toujours pas mariée. L'étymologie grecque de ce prénom est katharos qui veut dire pure.

Le 25 novembre les Catherinettes arborent un chapeau de couleur verte et jaune car on dit qu'elle "coiffent Ste Catherine".

La tradition voulait en effet que les jeunes femmes renouvellent la coiffure de la statue de la sainte Catherine à Paris.

C'est, aujourd'hui, la fête des modistes (les créateurs de chapeaux) et de toutes les grandes maisons de couture parisiennes.

Et cela donne l'occasion aux petites mains de préparer les plus ou moins beaux chapeaux et de renforcer l'esprit d'équipe.

La couleur jaune symbolise la Foi et le vert la Connaissance.

Mais il n'y a pas que dans les maisons de couture que l'on fête les catherinettes… Dans certains bureaux ce sont, généralement, les collègues de l'heureuse élue qui ont le soin de préparer un chapeau avec des éléments rappelant la personnalité de la jeune femme. Quand on coiffe Ste Catherine on est la reine de la journée et on se doit de garder son chapeau jusqu'à la fin de celle-ci. Cette petite manifestation est souvent suivie d'un petit verre avec tous les collègues... 

C'est une tradition fort sympathique et qui devrait être beaucoup plus fêtée, à mon sens, qu'elle ne l'est actuellement, d'autant que de nos jours on se marie beaucoup plus tard qu'autrefois. Cela crée une bonne ambiance dans les différents services et rapprochent, pour un temps, les collègues. Et un chapeau de catherinette ce n'est pas très difficile à réaliser :

  • Un peu de tissu jaune ou de voile vert... quelques objets rappelant la personnalité de la jeune femme et notre imagination fait le reste.

C’est l’interprétation très "officielle" (nous dirons celle des fleuristes) de la tradition des "Catherinettes" car en fait toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver et faire la fête et depuis des décennies il est de bon usage de fêter toutes les jeunes femmes célibataires, sans se référer à katharos, atteignant leurs 25 ans dans l’année.

Que l’on se souvienne de cette dernière habitude pour fêter les futures "Catherinettes" de nos familles…

Et si vous ne souhaitez pas "coiffer Ste Catherine"  ou tout simplement rester célibataire :

Réservez-vous une journée pour vous rendre en l'Abbaye de Mortemer, sur la commune de Lisors(27) :

Une "Fontaine miraculeuse" vous y attend !!!

LEGENDE ... VOUS AVEZ DIT LEGENDE !!! on ne compte plus les miraculés.
Pour plus d'infos rendez-vous sur :
La fontaine des célibataires
medium_fontaine.2.jpg
A l'intérieur de l'abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XII ème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheuveux, ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières :

La plus ancienne :

 

Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.

Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vrament sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

La seconde, inscrite sur la fontaine:


Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

Quand à la troisième,

elle est dite à l'intérieur de l'abbaye :


Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier

06/06/2009

Tristan et Iseult (après le Jour J - JJ)

Depuis plusieurs semaine je vous parle de ce spectacle :

Tristan et Iseult

dans le cadre enchanteur de l'abbaye de Mortemer(27440)

Les deux premières représentations ont eu lieu les 31 mai et le 1er juin 2009 et le soleil s'était invité (heureusement pour un spectacle en plein air, spectacle mis en scène par Vytas Kraujélis).

Etant actuellement plus que surbooké, comme tout bon retraité, je n'ai pas pu y assister au grand regret de ma nièce Véro... mais d'autres dates sont programmées et j'y serai !!!

En attendant de vous faire un reportage complet et pour encourager mes amis bloggers à s'y rendre s'ils sont dans la région je vous invite à feuilleter un extrait de l'album photos prises, en majorité, par ma p'tite nièce Manon, l'une des deux filles de Véro(bientôt 10 ans).

C' est ICI

Les prochaines dates du spectacle :

  • 19-26 juillet à 16h,
  • 9-16-23 août à 16h,
  • 15 août à 17h.
     

24/03/2009

Abbaye de Mortemer (27440-Lisors) : Inauguration du Chemin des Ducs de Normandie

Souvenez-vous... au mois de juillet 2008 je découvrais ma nièce Véro qui avait rejoint la troupe de Vytas Kraujelis dans le cadre des Amis de l'Abbaye de Mortemer... petit rappel :

 

Depuis de nombreuses animations ont suivi tant à l'abbaye que dans une petite salle à Rouen.

De nouveau Vytas Kraujelis revient à Mortemer avec :

L'Inauguration du Chemin des Ducs de Normandie

medium_Chemin_des_Ducs_de_Normandie.jpg

Quinze statues de bois sculpté crées par Vytas Kraujelis sont exposées et mises en scène dans le parc de l'Abbaye de Mortemer. Elles représentent les figures emblématiques qui ont fait l'histoire de la Normandie, de Rollon à Jean Sans Terre. Dans ce chemin vous serez accompagné des comédiens qui vous conteront leur histoire...

"Depuis près d'une année maintenant, bravant le froid de l'hiver et les intempéries, Vytas Kraujelis et son équipe travaillent à cette nouvelle création artistique et pédagogique destinée à sensibiliser le public sur l'importance et le rayonnement de la Normandie à l'époque des Duchesses et Ducs Rois d'Angleterre depuis Rollon à Jean Sans Terre.

Un chemin qui serpente dans les sous bois du parc de l'Abbaye de Mortemer, en bordure des étangs, sera jalonné de statues monumentales d'environ deux mètre de haut représentant les personnages les plus emblématiques de l'histoire de la Normandie.
Chacune de ces statues évoque une idée marquante liée à l'histoire et à la vie du personnage.
Les tentatives de créer une ressemblance physique ont été abandonnées pour une raison simple : l'absence de portrait.

Les sculptures sont un assemblage de pièces de bois de chêne découpées et travaillées à la gouge et au ciseau à bois. Les croix sont en fonte, de production Française du début du XXème siècle.

Ce chemin, qui sera donc inauguré à Pâques, sera proposé au public sous forme de visites guidées et commentées par la troupe de bénévoles de Mortemer."


Pour plus de détails rendez-vous sur :

http://mortemer.free.fr/f_programme.html

 

16/09/2008

Abbaye de Mortemer : La Nuit des Fantômes, La Fête des célibataires..., Les Diableries de Vytas Kraujelis (mise à jour et fin)

Le spectacle de Vytas est terminé, mais tout au long du mois de septembre vous pouvez participer à la "nuit des Fantomes en l'Abbaye de Mortemer. Pour plus d'infos et sur les programmes rendez-vous sur :

http://mortemer.free.fr/f_programme.html

Bon divertissement et si vous rencontrez la "princesse Véro" c'est ma nièce.

Réservez votre journée du 23 novembre pour la "Fête des Célibataires"... une "Fontaine miraculeuse" vous y attend!!!

La fontaine des célibataires
medium_fontaine.jpg


A l'intérieur de l'abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XII ème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheuveux, ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières :

La plus ancienne :

 

Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.

Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vrament sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

La seconde, incrite sur la fontaine:


Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

Quand à la troisième,

elle est dite à l'intérieur de l'abbaye :

Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier
LEGENDE ... VOUS AVEZ DIT LEGENDE !!! on ne compte plus les miraculés.
Quant àmoi je vais me reposer dans le Roussillon --> Donc Silence


Photos et vidéos © Michel LEBEL



Les Diableries de Vytas Kraujelis.wmv

Ma nièce Véronique a rejoint il y a quelques mois les "Amis de l'Abbaye de Mortemer", Abbaye située dans le département de l'Eure sur la commune de Lisors. Dans le cadre de cette amicale, des spectacles sont organisés dans l'enceinte magnifique de cette Abbaye.

C'est ainsi que le 27 juillet dernier nous avons rallié l'abbaye, pour faire une surprise à notre nièce, ou l'on donnait un spectacle tout public sur eau et sur terre, dans une mise scène de Vytas Kraujelis, natif de Lituanie et professeur au Cours Florent à Paris.

Spectacle en 19 tableaux musicaux et dansés. L'histoire commence sur le Mont céleste où se trouve Dieu le Père accompagné de ses anges. Parmi eux, certains ont envie d'autre chose que la prière... Les anges déchus se transforment en diables et diablesses et sont chassés du ciel.  Et s'ensuit toute une histoire empruntée au folklore lituanien avec de nombreux rebondissements qui vous tiennent en haleine pendant pratiquement 2 heures.

Dans un cadre captivant vous pouvez retrouver ce spectacle les 10, 15 et 24 août.

Le cadre de l'Abbaye

medium_IMGP0625.JPG 
medium_IMGP3331.JPG
medium_IMGP3531.JPG
medium_IMGP3529.JPG
medium_IMGP3535.JPG
medium_IMGP0632.JPG
medium_IMGP0634.JPG
Dieu sur le Mont Céleste accompagné de ses anges
medium_IMGP0647.JPG
medium_IMGP0650.JPG
Les anges déchus se transforment en diables et diablesses et sont chassés du ciel
medium_IMGP0651.JPG
medium_IMGP0653.JPG
medium_IMGP0655.JPG
medium_IMGP0656.JPG
medium_IMGP0657.JPG
Un meunier attrappe un diable pour l'asservir et qui devra tourner les ailes du moulin quand le vent sera insuffisant...
medium_IMGP0658.JPG
medium_IMGP0660.JPG
Les Diablesses, dont ma nièce Véro, et les Diables entrent en scène
medium_IMGP0661.JPG
medium_IMGP0668.JPG
medium_IMGP0678.JPG
Un jour le meunier croise le regard d'une jeune fille
medium_IMGP0689.JPG
medium_IMGP0690.JPG
medium_IMGP0707.JPG
medium_IMGP0694.JPG
Mais pendant que tout le monde s'amuse la vieille fille jette un sort mortel sur celle qui lui a volé son amour...
medium_IMGP0697.JPG
Une année s'est écoulée et un heureux avènement est attendu mais la malédiction se réalise et la jeune Maman s'en va pour un séjour éternel... avec une procession à la lituanienne pour l'enterrement...
medium_IMGP0699.JPG
medium_IMGP0700.JPG
medium_IMGP0702.JPG
medium_IMGP0704.JPG
La fillette a grandi et un beau jeune homme en tombe amoureux...
medium_IMGP0724.JPG
Mais le Papa, le meunier, pense qu'il est un peu tôt...
medium_IMGP0725.JPG
Mais...
medium_IMGP0728.JPG
Et la vieille fille ne désespère pas de convoler un jour...
medium_IMGP0731.JPG
Mais le diable exige son dû...
medium_IMGP0733.JPG
medium_IMGP0766.JPG
Mais c'est sans compter sur les bigotes qui n'hésiteront pas à tenter le diable...
medium_IMGP0768.JPG
medium_IMGP0769.JPG
medium_IMGP0770.JPG
medium_IMGP0771.JPG
medium_IMGP0775.JPG
Et pendant ce temps se prépare le mariage...
medium_IMGP0787.JPG
Le mariage ayant été interrompu(les chevaux du jeune homme ont été volés...), les bigotes indiquent au jeune homme où se trouve le diable et il met le feu à la hutte...
medium_IMGP0788.JPG
medium_IMGP0789.JPG
medium_IMGP0793.JPG
Le diable s'échappe... mais se retrouve très vite sur le bûcher...
medium_IMGP0794.JPG
medium_IMGP0797.JPG
Plutôt que de finir sa vie seule, la vieille fille se décide à prendre pour époux le diable...
medium_IMGP0808.JPG
Le jeune homme poursuit son errance en cherchant ses chevaux.
Pendant ce temps la jeune fille danse satristesse....
medium_IMGP0817.JPG
Le chaos est à son point culminant lorsqu'au loin apparaît le Mont Céleste...
medium_IMGP0820.JPG
Un ange exterminateur lance ses foudres pour que l'harmonie et la bonté règnent à nouveau sur le monde...
medium_IMGP0826.JPG
medium_IMGP0835.JPG
La joie des retrouvailles éclate dans la polka finale.
medium_IMGP0848.JPG
medium_IMGP0851.JPG
medium_IMGP0852.JPG
medium_IMGP0853.JPG
medium_IMGP0854.JPG
Ma nièce Véronique (un grand bravo pour cette première prestation)
medium_IMGP3524.JPG
medium_IMGP3523.JPG
medium_IMGP3522.JPG
Ainsi se termine mon reportage sur  Les Diableries (quelques photos sur plus de 500 réalisées avec mon compagnon)
Voilà c'est terminé... juste avant de regarder Faust en direct des chorégies d'Orange (ce n'est pas le même diable... mais...)
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique