logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/09/2012

Edgardo carmona - Artiste colombien

Edgardo Carmona Vergara est né à Carthagène, en Colombie, en 1950. Il suit des études d’ingénieur en mécanique et d’administration des entreprises et étudie ensuite les Arts plastiques, la peinture et la sculpture à l’Académie Alberdi et à l’Ecole des Beaux-Arts. Son travail comme concepteur de machines et constructeurs d’édifices en acier lui a donné une vaste connaissance du métal, qui associée à sa sensibilité artistique, lui a permis de créer des sculptures. Sa technique de sculpture est en effet basée sur l’assemblage en acier : elle consiste en l’élaboration et l’association de multiples éléments en acier structurel (barres, tubes, lames).

carmonaedgardojpg-b6be4016471b8772_small.jpg

Après de nombreuses expositions en Amérique du Nord et du Sud, il réalise ses premières expositions en Europe en 2003, notamment en France, lors du Festival Solidays. Nombre de ses œuvres sont exposées en permanence dans le monde entier.

Deux années de suite nous avons pu découvrir les oeuvres de cet artiste grâce aux expositions organisées par l'Espace Aliès Guinard : 

  • L’exposition des œuvres de Carmona, Sculptures au fil de la ville, s'est tenue durant 3 mois, du 25 mai au 31 août 2010 à Clamart (Hauts de Seine), en extérieur avec une accessibilité pour tous. Sculptures que l'on pouvait découvrir au gré de promenades dans la ville.

Monumentales ou de taille humaine, ces œuvres étaient présentes dans tous les différents quartiers de la ville.

Ce projet de parcours de sculptures, né d’une rencontre entre Luz Guinard, une Clamartoise de longue date et l’artiste colombien Edgardo Carmona, a été organisé dans le cadre des célébrations du bicentenaire des indépendants d’Amérique latine / Caraïbes.

Photos, vidéos et Texte © Michel Lebel & Francis

 

Pour un meilleur confort de visionnage passer en mode plein écran !!! 

 


Carmona à Clamart(FVML)

Du 12 mai au 30 septembre 2011 l''Espace Aliés Guinard en partenariat avec "Ports de Paris" a organisé une exposition : "CARMONA - Sculptures au fil de l'eau". Cette exposition était concue selon une promenade de 2,5 km, le long de la Seine, du port de Javel (parc André Citroën) au port de Suffren (bas de la Tour Eiffel) du 12 mai au 30 septembre 2011. Bien que la plupart des œuvres aient été présentées à Clamart, nous avons pu les découvrir sous un autre angle et une approche très différente....

 


Carmona de la Tour Eiffel au Parc Citroën(MLFV)

edgardo carmona,colombie,clamart,berges de la seine,espace aliès guinard,carthagène,académie alberdi,port de suffren,port de javel,parc andré citroën

21/08/2012

Le Musée d'Art Moderne à New-York : Le MOMA

Le 11 septembre 2011, nous étions à New-York pour la commémoration des attentats du World Trade Center du 11 septembre 2001.

Compte tenu de l'affluence sur le site, il était plus que difficile d'y accéder sans "pass" et comme bon nombre d'entre vous nous avons vécu l'évènement devant la télévision... Puis nous avons décidé de visiter le Musée d'Art Moderne - Le MOMA - situé entre la V ième et la VI ième avenue, sur la 53ième rue, non loin de notre hôtel, derrière Bryant Park.

Avant de vous laisser découvrir un florilège des œuvres exposées... quelques lignes d'histoire :

Fondé en 1929 par Lillie P. Bliss, Mary Quinn Sullivan et Abby Aldrich Rockefeller ainsi que quatre autres mécènes, le MoMA fut le premier musée à consacrer entièrement sa collection à l’ère moderne. Débutant avec l’art européen innovateur des années 1880, la collection contient des œuvres incomparables pour chaque période successive de la culture visuelle jusqu’à nos jours, aussi bien dans des techniques distinctement modernes tels que le film et le design industriel ainsi que des formats plus traditionnels. Comprenant maintenant plus de 150 000 objets d’art, la collection offre un point de vue incomparable sur l’art moderne et contemporain. Le MOMA a subi une rénovation importante entre le 21 mai 2002 et le 20 novembre 2004 sous la responsabilité de l'architecte japonais Yoshio Taniguchi avec Kohn Pedersen Fox .

Le deuxième niveau est consacré aux médias :

  • estampes et livres illustrés,
  • films avec une salle de projection.

Au troisième niveau :

  • architecture et design,
  • photographie,
  • dessins.

Aux quatrième et cinquième niveaux :

  • peinture,
  • sculpture.

La visite étant si captivante que nous sommes restés un peu plus de 7 heures en se passant du dîner.

Compte tenu de la densité des diaporamas il vous faudra, peut-être, vous y reprendre en plusieurs fois... Pour un meilleur confort de visionnage passer en mode plein écran.

Photos, Vidéos et Texte © Michel Lebel & Co

 

DSC01741.JPG


PICASSO

 


Picasso au MOMA New-York(Michel Lebel)

MATISSE :

 


Matisse au MOMA New-York(Michel Lebel)

CÉZANNE, VAN GOGH, GAUGUIN : 

 


Cézanne, Van Gogh, Gauguin au MOMA New-York...

DIFFÉRENTS ARTISTES : 

 

 


Méli-Mélo au MOMA New-York(Michel Lebel)

SCULPTURES : 

 

 


Sculptures à l'intérieur du MOMA(Michel Lebel)

DSC01621.JPG

17/04/2010

Tristan et Iseult en l'Abbaye de Mortemer(27440-Lisors)

Soyvenez-vous en 2009 je vous avais fait part de la création de Tristan et Iseult dans le cadre majestueux de l'Abbaye de Mortemer sous la direction de Vytas Kraujelis.

La création ayant connu un tel succès, Vytas Kraujelis a décidé de reconduire le spectacle pour l'année 2010 aux dates suivantes :

  • Pentecôte Dimanche 23 Mai à 16H
  • Dimanche 18 Juillet à 16H
  • Dimanche 25 Juillet à 16H
  • Dimanche 8 Août à 16H
  • Dimanche 22 Août à 16H

Le soleil sera de la partie... Si vous passez dans la région de Lisors n'hésiter pas, vous serez surpris par les prouesses de cette petite troupe d'amateurs qui se défonce sans compter sous la houlette de Vytas Kraujelis.

Nous leur souhaitons toute la réussite voulue.

En attendant : un extrait de Tristan et Iseult

 


podcast

Nombreux sont les artistes qui se sont inspirés de l'histoire de Tristan et Iseult, ces amants torturés par une passion impossible et tragique.
Vytas Kraujelis, a choisi de bannir la malédiction pour sa nouvelle création théâtrale qui sera présentée pour la première fois au public le 31 Mai prochain. Il a voulu remonter le temps jusqu'aux origines de la France et de la Normandie, quand les celtes occupaient une grande partie de l'actuelle France et de l'Europe, avant l'invasion romaine.

Le moyen d'expression de ce spectacle est principalement la danse sur fond de musique Irlandaise et celte. Les chorégraphies suffisent à elles seules à traduire l'idée, l'action, le sentiment où l'intrigue. Le texte parlé n'intervient que rarement, là où la danse ne suffit plus. Des créatures de légende interviennent, des fées, le Morholt, un dragon terrifiant que Tristan devra combattre. Vous découvrirez une succession de tableaux et aussi des accessoires assez spectaculaires fabriqués par les hommes de l'atelier décor...

Pour les costumes réalisés par les couturières bénévoles émérites de la troupe de Mortemer, Vytas s'est inspiré de quelques trouvailles archéologiques car nous ne disposons que de très peu d'éléments concernant la manière dont étaient vêtus les Celtes.

Tous les comédiens de la troupe de Mortemer répètent sans relâche depuis fin mars pour vous offrir un très beau spectacle, romantique à souhait, plein de rebondissements dans le cadre idyllique de l'Abbaye de Mortemer. Soyez nombreux a venir nous rejoindre (texte © Myriam MOIX - reproduction interdite)"
 

Souvenez-vous... en 2008 je vous faisais découvrir le spectacle de Vytas Kraujelis en l'Abbaye de Mortemer(27440) dans lequel ma nièce Véro se produisait :

vidéo © Michel LEBEL (reproduction interdite)



 

Après de nombreuses animations au cours de l'année 2008 et l'inauguration du Chemein des Ducs de Normandie à Pâques 2009... Vytas propose un nouveau spectacle dans cette magnifique Abbaye de Mortemer qui retrouve peu à peu ses lustres d'antan :

 Un spectacle celtique : Tristan et Iseult

dont vous pourrez trouver les détails en consultant le blog de Myriam :

http://lejournaldemortemer.over-blog.com/article-31321692.html

Si vous passez dans la région n'hésitez pas à consacrer quelques heures pour encourager cette troupe amateur.

Merci pour eux

Vous pourrez retrouver le programme des festivités données en l'Abbaye de Mortemer en consultant "Les rendez-vous de l'Abbaye en suivant le lien :

http://mortemer.free.fr/f_programme.html

 

23/12/2009

Le 19 décembre. . . (suite)

. . . la galère continue :

Convoqués pour 12h30 afin de prendre le bus pour nous rendre à l'Opéra Bastille nous avons attendu plus d'1 heure dans le froid avant de nous installer... On chouchoute les Anciens à Levallois... mais côté organisation c'est plutôt mal pensé !!! On nous dira que canaliser 1000 personnes c'est difficile... mais en ne remplissant qu'un seul bus à la fois ce n'est pas très judicieux.

Enfin 13h45 le bus démarre... Bien sûr c'est samedi et il faut affronter la circulation d'autant qu'on nous fait descendre les Champs Elysées.

Il souffle comme un vent de panique entre les organisateurs municipaux sur place et les chauffeurs de bus car les portes de Bastille ferment à 14h30.

Enfin nous y voilà ... il est 14h23, mais il faut monter les marches et  passer les contrôles(pour cette fois les sacs ne seront pas vérifiés... il faut faire vite). Heureusement nous sommes au pareterre et nous sommes rapidement installés.

Il est 14h30 lorsque le chef Kevin Rhodes prend sa baguette pour diriger l'orcheste Colonne.

Et c'est parti pour 2 x 50mn et un entracte de 20mn.

C'est un ballet d'une extrême beauté dont la mise en scène et la chorégraphie de Noureev a été conservé et l'on reconnaît bien là le talent de ce grand chorégraphe.

C'est une féerie de couleurs tant par les costumes que les décors.

Quant aux danseurs c'est d'une telle légèreté qu'on a l'impression qu'ils survolent la scène avec une mention spéciale pour Mélanie Hurel et Christophe Duquenne sans oublier les élèves de l'école de danse et Adrien Couvez...

16h40 c'est la fin sous un tonnerre d'applaudissements bien mérités en regrettant de ne pas avoir pu immortaliser certaines scènes sur la pellicule pour vous les faire partager.

Ce sont donc des "photos volées", donc de mauvaise qualité, que je vais vous faire partager.

En conclusion un bien beau cadeau... pour les Anciens de Levallois.

Attention il s'agit de vidéos... c'est la raison pour laquelle les vignettes sont "noires"




 




18/12/2009

Le 19 décembre...

. . . la municipalité de Levallois-Perret "chouchoute" ses Anciens.

Comme les années précédentes, les Anciens(60 ans et plus en 2009) ont été étrennés pour les fêtes de fin d'année à savoir :

  • Le traditionnel "colis de Noël",
  • La sortie in Paris :
    • Déjeuner-croisière sur les Bateaux Parisiens le 1er ou le 4 décembre 2009,
    • La Mélodie du bonheur au théâtre du Châtelet le 6 ou le 12 décembre 2009 en version anglaise,
    • Casse-Noisette à l'Opéra Bastille le 19 décembre 2009.

Amateurs de ballets nous avons donc choisi Casse-Noisette :

  • ballet en deux actes d'après un cont d'Hoffman, adapté par Alexandre Dumas,
  • Musique : Piotr Ilytch Tchaïkovski,
  • Chorégraphie et mise en scène : Rudolf Noureev,
  • Décors et costumes : Nicholas Georgiadis,
  • Avec les Etoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l'Opéra National de Paris,
  • Direction musicale : Kevin Rhodes.

 

Je ne manquerai pas de vous faire un compte rendu de cette sortie parisienne où nous n'avons rien à faire puisque le transport est organisé par la municipalité.

16/12/2009

Bientôt à Paris...

Un spectacle musical pour jeune public et familial :

Le NOËL MAGIQUE

DE

WILLIAM P. KORSO

Pour plus de détails c'est :

ICI

ou

LA

N'hésiter pas à consulter la page et à réserver un moment pour voir le spectacle.

06/06/2009

Tristan et Iseult (après le Jour J - JJ)

Depuis plusieurs semaine je vous parle de ce spectacle :

Tristan et Iseult

dans le cadre enchanteur de l'abbaye de Mortemer(27440)

Les deux premières représentations ont eu lieu les 31 mai et le 1er juin 2009 et le soleil s'était invité (heureusement pour un spectacle en plein air, spectacle mis en scène par Vytas Kraujélis).

Etant actuellement plus que surbooké, comme tout bon retraité, je n'ai pas pu y assister au grand regret de ma nièce Véro... mais d'autres dates sont programmées et j'y serai !!!

En attendant de vous faire un reportage complet et pour encourager mes amis bloggers à s'y rendre s'ils sont dans la région je vous invite à feuilleter un extrait de l'album photos prises, en majorité, par ma p'tite nièce Manon, l'une des deux filles de Véro(bientôt 10 ans).

C' est ICI

Les prochaines dates du spectacle :

  • 19-26 juillet à 16h,
  • 9-16-23 août à 16h,
  • 15 août à 17h.
     

24/03/2009

Abbaye de Mortemer (27440-Lisors) : Inauguration du Chemin des Ducs de Normandie

Souvenez-vous... au mois de juillet 2008 je découvrais ma nièce Véro qui avait rejoint la troupe de Vytas Kraujelis dans le cadre des Amis de l'Abbaye de Mortemer... petit rappel :

 

Depuis de nombreuses animations ont suivi tant à l'abbaye que dans une petite salle à Rouen.

De nouveau Vytas Kraujelis revient à Mortemer avec :

L'Inauguration du Chemin des Ducs de Normandie

medium_Chemin_des_Ducs_de_Normandie.jpg

Quinze statues de bois sculpté crées par Vytas Kraujelis sont exposées et mises en scène dans le parc de l'Abbaye de Mortemer. Elles représentent les figures emblématiques qui ont fait l'histoire de la Normandie, de Rollon à Jean Sans Terre. Dans ce chemin vous serez accompagné des comédiens qui vous conteront leur histoire...

"Depuis près d'une année maintenant, bravant le froid de l'hiver et les intempéries, Vytas Kraujelis et son équipe travaillent à cette nouvelle création artistique et pédagogique destinée à sensibiliser le public sur l'importance et le rayonnement de la Normandie à l'époque des Duchesses et Ducs Rois d'Angleterre depuis Rollon à Jean Sans Terre.

Un chemin qui serpente dans les sous bois du parc de l'Abbaye de Mortemer, en bordure des étangs, sera jalonné de statues monumentales d'environ deux mètre de haut représentant les personnages les plus emblématiques de l'histoire de la Normandie.
Chacune de ces statues évoque une idée marquante liée à l'histoire et à la vie du personnage.
Les tentatives de créer une ressemblance physique ont été abandonnées pour une raison simple : l'absence de portrait.

Les sculptures sont un assemblage de pièces de bois de chêne découpées et travaillées à la gouge et au ciseau à bois. Les croix sont en fonte, de production Française du début du XXème siècle.

Ce chemin, qui sera donc inauguré à Pâques, sera proposé au public sous forme de visites guidées et commentées par la troupe de bénévoles de Mortemer."


Pour plus de détails rendez-vous sur :

http://mortemer.free.fr/f_programme.html

 

04/02/2009

Après l'exposition Picasso et les Maîtres...

Il est trop tard pour ceux, dont je fais partie, qui n'ont pas vu cette expo qui a connu un engouement mondial... Plus de 750000 visiteurs.

Annoncée et programmée depuis de longs mois elle restera l’exposition monstre de l’année. Elle se tenait, simultanément, sur trois lieux :

  • Le Grand Palais,
  • Le musée d’Orsay,
  • Le Louvre.

Tout a été relayé quant à lorganisation de cette expo (trois ans de négociations pour réunir les œuvres provenant de collections prestigieuses, publiques et privées, françaises et étrangères).

Un dispositif pédagogique innovant:

  • D’un côté, les œuvres du peintre espagnol,
  • De l’autre, celles qui l’ont inspiré tout au long de sa vie,
  • L’ambition et le caractère exceptionnel d’un événement qui a vu la synchronisation de nos trois grands musées parisiens et le Musée Picasso qui n'a pas regardé à se priver, pendant plusieurs mois de ses oeuvres.

Au Louvre on pouvait voir une vingtaine de variations d'après l'oeuvre de Delacroix : Femmes d'Alger dans leur appartement de 1834.

Au Grand Palais, les toiles de Picasso se mélaient à celles de Goya, Le Greco, Vélasquez, Lautrec, Poussin, Ingres, Manet, Courbet, Degas, Cézanne, Renoir, Gauguin, Rembrandt, Van Gogh

Au musée d’Orsay, il paraît qu'on éprouvait un plaisir certain de voir Picasso s’amuser à décomposer et recomposer le Déjeuner sur l’herbe de Manet...

Et pour me consoler je me suis monté une petite vidéo :


Je pense que vous aurez une meilleure vision avec le fichier ci-dessous :

Les_Impressionnistes_2.wmv

27/01/2009

Octavio Ocampo, peintre mexicain

Une fois de plus un diaporama m'a entrainé à la découverte de ce peintre mexicain dont les peintures cachent toujours plusieurs images en même temps. Celles-ci se laissent découvrir selon la distance à laquelle on se trouve pour regarder la peinture.

Cet artiste mexicain est un contemporain né le 28 février 1943 à Celaya, province de Guanajuato (Mexico).

Il étudie :

  • de 1961 à 1965 à l'école de peinture et de sculpture (La Esmeralda) Bella Artes de Mexico,
  • de 1972 à 1974 au San Francisco Art Institute de San Francisco (Californie).

Je vous laisse découvrir ce magnifique diaporama (ATTENTION BLOG 50 NE L'ENREGISTRE QU'AU FORMAT PR2SENTATION --> PASSER AU MODE DIAPORAMA POUR APPRECIER L'ART DE CET ARTISTE) :

Octavio_Ocampo.2.pps

07/11/2008

JERÔME MURAT

"Gaston" vient de m'envoyer une vidéo qui m'a replongé quelques années en arrière et je pense qu'il me faut la partager avec vous .Il s'agit de la vidéo de Jérôme Murat relative à la statue. Mais qui est Jérôme Murat ?

Il a fait ses classes en "mime corporel" avec Ivan Bacciochi, professeur de l’école Marcel Marceau. Pour parvenir à payer ses études, il joue quelques scènes de mime dans la rue. Et très vite il se rend compte de la fascination qu’exerce l’immobilité statuaire sur le public(aujourd'hui on ne compte plus le nombre de ces "magiciens" aux abords des lieux touristiques grandioses.
Il est influencé par Philippe Genty avec ses marionnettes et par Vito Lupo, le magicien-mime.

Si bien qu’en admirant une statue dans un musée, il se surprend à en imaginer une qui prend vie...

Très vite, le numéro de la statue est appelé à travers l’Europe. Patrick Sébastien l’invite dans son émission « Le Plus Grand Cabaret du Monde ».

Les émissions de télévision se succèdent et les galas de prestige se multiplient. Il se produit dans le spectacle du « Crazy Horse » à Monte-Carlo. En 2000, en consécration, Jérôme Murat obtient la Baguette d’Or lors des Monte-Carlo Magic Stars.

La vidéo dure un peu plus de 8 minutes mais on n'est pas déçu.




16/09/2008

Abbaye de Mortemer : La Nuit des Fantômes, La Fête des célibataires..., Les Diableries de Vytas Kraujelis (mise à jour et fin)

Le spectacle de Vytas est terminé, mais tout au long du mois de septembre vous pouvez participer à la "nuit des Fantomes en l'Abbaye de Mortemer. Pour plus d'infos et sur les programmes rendez-vous sur :

http://mortemer.free.fr/f_programme.html

Bon divertissement et si vous rencontrez la "princesse Véro" c'est ma nièce.

Réservez votre journée du 23 novembre pour la "Fête des Célibataires"... une "Fontaine miraculeuse" vous y attend!!!

La fontaine des célibataires
medium_fontaine.jpg


A l'intérieur de l'abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XII ème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheuveux, ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières :

La plus ancienne :

 

Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.

Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vrament sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

La seconde, incrite sur la fontaine:


Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

Quand à la troisième,

elle est dite à l'intérieur de l'abbaye :

Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier
LEGENDE ... VOUS AVEZ DIT LEGENDE !!! on ne compte plus les miraculés.
Quant àmoi je vais me reposer dans le Roussillon --> Donc Silence


Photos et vidéos © Michel LEBEL



Les Diableries de Vytas Kraujelis.wmv

Ma nièce Véronique a rejoint il y a quelques mois les "Amis de l'Abbaye de Mortemer", Abbaye située dans le département de l'Eure sur la commune de Lisors. Dans le cadre de cette amicale, des spectacles sont organisés dans l'enceinte magnifique de cette Abbaye.

C'est ainsi que le 27 juillet dernier nous avons rallié l'abbaye, pour faire une surprise à notre nièce, ou l'on donnait un spectacle tout public sur eau et sur terre, dans une mise scène de Vytas Kraujelis, natif de Lituanie et professeur au Cours Florent à Paris.

Spectacle en 19 tableaux musicaux et dansés. L'histoire commence sur le Mont céleste où se trouve Dieu le Père accompagné de ses anges. Parmi eux, certains ont envie d'autre chose que la prière... Les anges déchus se transforment en diables et diablesses et sont chassés du ciel.  Et s'ensuit toute une histoire empruntée au folklore lituanien avec de nombreux rebondissements qui vous tiennent en haleine pendant pratiquement 2 heures.

Dans un cadre captivant vous pouvez retrouver ce spectacle les 10, 15 et 24 août.

Le cadre de l'Abbaye

medium_IMGP0625.JPG 
medium_IMGP3331.JPG
medium_IMGP3531.JPG
medium_IMGP3529.JPG
medium_IMGP3535.JPG
medium_IMGP0632.JPG
medium_IMGP0634.JPG
Dieu sur le Mont Céleste accompagné de ses anges
medium_IMGP0647.JPG
medium_IMGP0650.JPG
Les anges déchus se transforment en diables et diablesses et sont chassés du ciel
medium_IMGP0651.JPG
medium_IMGP0653.JPG
medium_IMGP0655.JPG
medium_IMGP0656.JPG
medium_IMGP0657.JPG
Un meunier attrappe un diable pour l'asservir et qui devra tourner les ailes du moulin quand le vent sera insuffisant...
medium_IMGP0658.JPG
medium_IMGP0660.JPG
Les Diablesses, dont ma nièce Véro, et les Diables entrent en scène
medium_IMGP0661.JPG
medium_IMGP0668.JPG
medium_IMGP0678.JPG
Un jour le meunier croise le regard d'une jeune fille
medium_IMGP0689.JPG
medium_IMGP0690.JPG
medium_IMGP0707.JPG
medium_IMGP0694.JPG
Mais pendant que tout le monde s'amuse la vieille fille jette un sort mortel sur celle qui lui a volé son amour...
medium_IMGP0697.JPG
Une année s'est écoulée et un heureux avènement est attendu mais la malédiction se réalise et la jeune Maman s'en va pour un séjour éternel... avec une procession à la lituanienne pour l'enterrement...
medium_IMGP0699.JPG
medium_IMGP0700.JPG
medium_IMGP0702.JPG
medium_IMGP0704.JPG
La fillette a grandi et un beau jeune homme en tombe amoureux...
medium_IMGP0724.JPG
Mais le Papa, le meunier, pense qu'il est un peu tôt...
medium_IMGP0725.JPG
Mais...
medium_IMGP0728.JPG
Et la vieille fille ne désespère pas de convoler un jour...
medium_IMGP0731.JPG
Mais le diable exige son dû...
medium_IMGP0733.JPG
medium_IMGP0766.JPG
Mais c'est sans compter sur les bigotes qui n'hésiteront pas à tenter le diable...
medium_IMGP0768.JPG
medium_IMGP0769.JPG
medium_IMGP0770.JPG
medium_IMGP0771.JPG
medium_IMGP0775.JPG
Et pendant ce temps se prépare le mariage...
medium_IMGP0787.JPG
Le mariage ayant été interrompu(les chevaux du jeune homme ont été volés...), les bigotes indiquent au jeune homme où se trouve le diable et il met le feu à la hutte...
medium_IMGP0788.JPG
medium_IMGP0789.JPG
medium_IMGP0793.JPG
Le diable s'échappe... mais se retrouve très vite sur le bûcher...
medium_IMGP0794.JPG
medium_IMGP0797.JPG
Plutôt que de finir sa vie seule, la vieille fille se décide à prendre pour époux le diable...
medium_IMGP0808.JPG
Le jeune homme poursuit son errance en cherchant ses chevaux.
Pendant ce temps la jeune fille danse satristesse....
medium_IMGP0817.JPG
Le chaos est à son point culminant lorsqu'au loin apparaît le Mont Céleste...
medium_IMGP0820.JPG
Un ange exterminateur lance ses foudres pour que l'harmonie et la bonté règnent à nouveau sur le monde...
medium_IMGP0826.JPG
medium_IMGP0835.JPG
La joie des retrouvailles éclate dans la polka finale.
medium_IMGP0848.JPG
medium_IMGP0851.JPG
medium_IMGP0852.JPG
medium_IMGP0853.JPG
medium_IMGP0854.JPG
Ma nièce Véronique (un grand bravo pour cette première prestation)
medium_IMGP3524.JPG
medium_IMGP3523.JPG
medium_IMGP3522.JPG
Ainsi se termine mon reportage sur  Les Diableries (quelques photos sur plus de 500 réalisées avec mon compagnon)
Voilà c'est terminé... juste avant de regarder Faust en direct des chorégies d'Orange (ce n'est pas le même diable... mais...)

02/08/2008

La Cathédrale, de Monet aux pixels

Depuis plusieurs années le fils de mon compagnon nous avait fait part de l'illumination de la cathédrale de Rouen, pendant la période estivale et nous n'avions pas eu l'occasion de nous y rendre... les retraités sont toujours débordés !!!

medium_voeuxweb2005.jpg

Chaque année, dès la fin juin, la ville de Rouen transforme le parvis de la cathédrale en gigantesque théâtre de lumière grâce au spectacle des créateurs lumière Skertzò. Tous les soirs, la façade de ce magnifique monument gothique devient, pour l’occasion une immense toile de peintre sur laquelle s’appliquent en mouvement les couleurs inspirées de la célèbre série des cathédrales de Claude Monet. À l’initiative de ce projet : la Ville de Rouen et son service Patrimoine et Tourisme.

En 1892 et 1893, l’artiste impressionniste plante son chevalet face à la cathédrale de Rouen et tente inlassablement, jour après jour, de saisir sur la toile les nuances et les variations de la lumière à différentes heures et selon le temps qu’il fait. Il mène à bien une oeuvre unique dans l’histoire de l’art, en réalisant à partir du même motif une trentaine de toiles toutes différentes. L’ Américain Roy Lichtenstein en fera une version pop art au XXe siècle.

À travers ce spectacle, créé en 2003, les concepteurs de Skertzò ont trouvé le moyen de prolonger cette aventure picturale. À l’aide de projections lumineuses, ils peignent aujourd’hui de couleurs changeantes la façade même du monument. En contrepoint de ces interprétations lumineuses sur l’écran-façade, le spectateur peut retrouver l’oeuvre originale du peintre projetée sur un chevalet grand format, installé sur un angle du parvis.

Compte tenu de tous les commentaires positifs nous ne pouvions plus résister à l'appel de monet. Et c'est ainsi que nous nous sommes retrouvés, en famille, pour découvrir ce magnifique spectacle, haut en couleur et très représentatif des oeuvres de Monet.

Nous avons essayé de prendre quelques clichés pour les partager avec les uns et les autres mais ce ne fut pas chose facile.

En conclusion si vous passez à Rouen n'hésiter pas à réserver un peu de temps pour admirer ce magnifique spectacle. Et après vous pourrez flâner dans la rue du Gros Horloge et sur la place du Vieux Marché qui sont encore plus envoutants de nuit...

Quelques photos :

medium_IMGP3301.2.JPG
medium_IMGP3302.JPGmedium_IMGP3268.JPG
medium_IMGP3272.JPG
medium_IMGP3276.JPG
medium_IMGP3278.JPG
medium_IMGP3282.JPG
medium_IMGP3266.JPG
medium_IMGP3289.JPG
medium_IMGP3264.JPG
medium_IMGP3296.JPG
medium_IMGP3299.JPG
medium_IMGP3298.JPG
medium_IMGP3294.JPG
medium_IMGP3303.JPG

03/02/2008

Murs peints

Les médias et la Culture...,vaste débat qui est toujours d'actualité et non résolu. Il est vrai que pour suivre une émission culturelle il faut être un couche tard ou un matinal... C'est bien dommage car ce type d'émission serait plus à sa place en début de soirée pour que les uns et les autres puissent en bénéficier de façon large et variée.

Pourqoi ce préambule à ma nouvelle note ? En écoutant une radio périphérique  vers 6 heures du matin j'ai entendu un reportage, très intéressant, sur le festival de la BD à Angoulème et c'est ainsi que j'ai, également, appris que cette magnifique ville possédait 18 murs peints, murs que j'affectionne tout particulièrement d'autant que Levallois-Perret, ma ville d'adoption, en regorge. C'est un plaisir que d'arpenter les rues et de découvrir ces vastes fresques qui sont en fait des "trompe-l'oeil" réalisées, parfois, par des inconnus.

Il y a quelques mois, Gaston et moi-même avons répertorié ces différents trompe-l'oeil pour les immortaliser sur la pellicule. Je vous invite à les consulter aux adresses suivantes (adresses personnelles de Gaston où vous pourrez prendre connaissance de ses autres photos) :

http://www.flickr.com/photos/14478170@N06/sets/7215760247...

ET

http://www.flickr.com/photos/14478170@N06/sets/7215760298...

15/01/2008

Le Musée de l'Ermitage à St-Pétersbourg

J'ai un tel souvenir de ma dernière visite à St-Pétersbourg que je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager ce diaporama bien qu'il ne soit pas de ma conception :

Musée_de_l_Ermitage.pps

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique