logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/08/2010

Escapade norvégienne - Jour 11 (suite)

Photos et texte © Michel Lebel and Co

La fin du "jour 11" sera donc consacrée à l'excursion dite de "La Route Atlantique" qui nous conduira, en bus, de Kristiansund à Molde après un périple, dans la campagne norvégienne, d'un peu plus de 4h30 minutes...

L'excursion débute par un tour de ville de Kristiansund, puis nous rejoignons, via un tunnel sous la mer, la ville de Bremsnes. Quelques photos sur la route de l'église de Kvernes :

IMGP8316 [1600x1200].JPG
IMGP8320 [1600x1200].JPG
Ci-dessous : élevage de saumons
IMGP8321 [1600x1200].JPG
IMGP8322 [1600x1200].JPG
IMGP8325 [1600x1200].JPG
IMGP8324 [1600x1200].JPG
IMGP8323 [1600x1200].JPG

Visite de l'église en "bois debout" de Kvernes construite au début du 13ème sècle.

Depuis le début de notre périple on nous fait état des églises en "bois debout"... Notre curiosité va être, enfin, comblée en visitant l'église de Kvernes.

IMGP8336.JPG

Mais avant de vous abreuver en photos... c'est quoi une "église en bois debout" ???

  • "Une stavkirke ou stavkyrkje (en norvégien) est une église médiévale en bois typique de la Norvège. Bien que les archéologues aient pu prouver que des églises de ce type avaient existé dans toute l’Europe du Nord. On les appelle en français les « églises en bois debout ». Celles de Norvége sont entièrement construites en bois de pin sylvestre (Pinus sylvestris), un arbre élancé au long tronc nu.

    Les mots stavkirke ou stavkyrkje sont formés des mots « pieu » (stav) et « église » (kirke ou kyrkje), en raison des grands pieux enfoncés dans le sol et supportant la structure de l'édifice. Par la suite, on fit reposer ces pieux (ou poteaux) sur un seuil de grosses pierres afin de s'affranchir des problèmes d'humidité du sol.

    La plupart des églises en bois debout norvégiennes furent détruites au cours du XIXe siècle. Quelques éléments archéologiques semblent indiquer que les stavkirkes furent édifiées, de préférenc, sur les vieux sites sacrés des populations scandinaves, marquant ainsi une continuité entre les anciennes croyances païennes et le christianisme, introduit en Norvège vers l’an 1000.

    Au niveau architectural, la plupart des stavkirkes réalisent une combinaison très originale entre les symboles chrétiens les plus classiques et les motifs vikings de l’ère pré-chrétienne, notamment les scènes de combats entre monstres de la mythologie nordique, souvent représentées sur les colonnes et les façades.

    Il existe deux principaux types d'églises en bois debout : avec ou sans étage (type A ou B). Chacune des catégories étant à nouveau divisée selon la nature de leur fondations, leur plan, etc. Les parois étaient régulièrement goudronnées pour conserver l'étanchéité du bois."

    • Sans étage :

      sans étage.jpg
    • Avec étage :
      avec étage.jpg 

A côté de l'église en bois debout a été construite à la fin du XIXème siècle une église toute blanche contrastant avec la couleur rouge de l'église médiévale...

IMGP4015.JPG

Plus de photos pour les églises de Kvernes en cliquant  I C I

Tout en continuant vers notre point de retauration nous continuons d'admirer ces paysages qui, dans 48 heures ne seront plus que de merveilleux souvenirs...

IMGP8337 [1600x1200].JPG
IMGP8350.JPG
IMGP8351 [1600x1200].JPG
IMGP8352 [1600x1200].JPG
IMGP8353 [1600x1200].JPG

Arrêt à la taverne "Bjarmars Favorittkro" où nous est servi la spécialité locale : Bacalao(morue) avec du pain frais... La spécialité de la taverne est le "bacalao" qui fait partie de la tradition du district de Nordmore.

Le bacalao est préparé avec du cabillaud séché et salé qui porte, localement, le nom de klippfish, produit exporté dès le XVIIème siècle... Ces échanges ont contribué à enrichir la gastronomie locale en mélangeant les goûts culinaires des pays nordiques et des pays latins.

La recette du "bacalao" est arrivée dans la région dans les années 1830, elle est basée sur les tomates et les piments. En un mot nous avons apprécié...

Bjarmars Favorittkro.jpg

La Route Atlantique d'une longueur de 8,2km a été construite avec une succession de 8 ponts au coeur d'un environnement très pittoresque. Les travaux de construction ont commencé le 1er août  1983 et la mise en service le 7 juillet 1989.

Cette Route de l'Atlantique  est l'un des points touristiques le plus visité dans le cadre des parcs naturels... plus de 285000 visiteurs en 2004.

Le coût de la construction a été financé par le paiement d'un droit de péage, péage qui s'est révélè puisqu'il a été abandonné dès le 1er juin 1999.

  • Elle se tortille comme des serpents de mer entre les 17 îlots qui relient  Vevang à l'île d'Averoy avec le spectaculaire Storseisundet Bridge.
    Pont sur la rout atlantique_edited.jpg
IMGP8360.JPG
IMGP8363.JPG
ci dessous : photo d'archives
Storseisundet bridge.jpg
IMGP4028.JPG
IMGP4034.JPG

Sur cette succession de ponts :

  • Vegangstraunen Bridge : long de 119m, hauteur maxi de 10m,
  • Hulvagen Bridges (succession de 3 ponts : long de 293m, hauteur maxi de 4m,
  • Storseisundet Bridge : long de 293m, hauteur maxi de 23m,
  • Geitoysundet Bridge : long de 52m, hauteur maxi de 6m,
  • Store Lauvoysund Bridge : long de 52m, hauteur maxi de 3m,
  • Lille Lauvoysund Bridge : long de 115m, hauteur maxi de 7m,

nous croisons des centaines de pêcheurs à la ligne car les fjords sont très riches en poissons...

Enfin, avant de reprendre le bateau, un dernier tour de la ville de Molde baptisée "la ville des fleurs" par le célèbre écrivain norvégien Henrik Ibsen.

Eglise de Molde.jpg
Molde.jpg
C'est notre dernière soirée sur le bateau et nous décidons de boire un dernier verre avec 3 couples d'amis que nous avons rencontrés au début de la croisière... Petite soirée sympathique au cours de laquelle nous avons échangé nos coordonnées.
247.JPG
IMGP8371.JPG
IMGP8372.JPG
Photo Origine Aurore - ça va le faire - (2).JPG
Prochaine étape : Alesund --> Bergen (terme de notre escapade).

28/08/2010

Escapade norvégienne - Jour 11

Photos et texte © Michel Lebel and Co

Ce sera, essentiellement, un jour de navigation avec la découverte ou la redécouverte de paysages croisés à l'aller... notre bateau :

Le MS POLARLYS

Polarlys.jpg
Polarlys 2.jpg

fera escale à :

  • Trondheim : 06h30 --> 10h00(3h30 d'arrêt),
  • Kristiansund  : 16h30 --> 17h00(30 minutes d'arrêt),
  • Molde : 20h30 --> 21h30(1h d'arrêt).

Bien que l'escale de Trondheim soit de 3h30 nous décidons de faire, uniquement, un tour sur le port puisque nous avions visité la ville à l'aller...

IMGP3948.JPG
IMGP3951.JPG
IMGP8305.JPG
IMGP8307.JPG
Au détour d'un quai nous croisons un mastodonte : le Crown Princess et ses 3500 passagers débarquant pour visiter la ville(pour mémoire nous ne sommes que 715, au maxi, sur le Polarlys).
IMGP8302.JPG
Et nous ne pouvons pas nous empêcher de sourire en découvrant une frêle embarcation sur laquelle deux employés nettoient les flancs de ce "géant des mers" :
IMGP8301.JPG
  • Visite de la "passerelle" du navire... Une partie du groupe français ayant été mécontent des prestations sur une excursion(chauffeur et guide novices), le commandant de bord nous a proposé de visiter, gratuitement, la passerelle de commandement avec, en prime, un verre de champagne à la fin de l'exposé.
IMGP3953.JPG
IMGP3954_edited.JPG
Plus de photos I C I
Navigation jusqu'à 16h30.
IMGP8383.JPG
Arrivée à Kristiansund, point de départ de notre dernière excursion : "La Route Atlantique" qui nous conduira jusque Molde ou nous reprendrons le navire pour la dernière nuit à bord....
A suivre ...

26/08/2010

Escapade norvégienne - Jour 10 (billet modifié)

 

Billet modifié avec de nouveaux albums photos...

Tout doucement la fin de notre escapade norvégienne se profile à court terme.

Aujourd'hui nois faisons escale à :

  • Bodo : 02h00 --> 04h00 (2h d'arrêt),
  • Ornes : 07h00 --> 07h15 (15 minutes d'arrêt),
  • Nesna : 11h00 -->11h15 (15 minutes d'arrêt),
  • Sandnessjoen : 12h30 --> 13h30 (1h d'arrêt),
  • Bronnoysund : 16h15 --> 17h00 (45 minutes d'arrêt),
  • Rorvik : 20h30 -->21h30 (1h d'arrêt).

Déception au petit déjeuner... Nous retrouvons les amis rencontrés depuis le début de la croisière qui nous demandent tout de go : "ce soleil de minuit, comment l'avez-vous trouvé ?"

De soleil de minuit : point... car après le jour 9 assez éprouvant et compte tenu du fait que le temps était plutôt perturbé nous avions décidé de rejoindre notre cabine pour y dormir...

En voyant les photos nous nous disons qu'on ne le reverra pas ainsi puisqu'il n'est visible qu'au-delà du cercle polaire et ce matin nous le passerons vers le sud à 9h15.

Maigre consolation, mais sympa, Colette et Jean-Pierre nous enverront quelques photos de cet instant magnifique...

Photo © Colette and Jean-Pierre

Soleil de Minuit à 1h05

Soleil de minuit ( à 1h05 du matin) (2).JPG
Photos,et texte © Michel Lebel and Co
Aprés le p'tit déj :
  • Passage du cercle polaire vers le sud entre Ornes et Nesna
IMGP7643.JPG
  •  Escale en plein centre ville de Sandnessjoen, patrie du poète et prêtre Peter Dass.
    • "Sandnessjøen est le centre de la municipalité d'Alstahaug dans le comté du Nordland, en Norvège, peuplé d'un peu plus de 5000 habitants. Situé sur l'île d'Alsten, qui culminé à 1 072 m".
IMGP3804_edited.JPG 
Plus de photos... c'est I C I
  • Tour de la ville à pied en individuel,
  • Peu de temps après avoir réembarqué, nous pouvons admiré la chaîne de montagne "les sept soeurs",
IMGP3824.JPG
IMGP3819_stitch.jpg
Plus de photos... c'est I C I
  • Courte visite du village de Bronnoysund, petit port norvégien.
    IMGP3854.JPG
IMGP3860.JPG
Plus de photos... c'est I C I
  • Après avoir quitté  Bronnoysund, nous atteindrons la montagne "Torghatten"(chapeau percé) dans laquelle on peut découvrir un trou de 160m de long, 35m de hauteur et 15m de profondeur.
    • Dans la tradition, bien vivante en Norvège, des contes et légende, on nous parle deHestmannen(le cavalier troll) qui voulut tuer la princesse Lekamoya de sa flèche quand elle refusa de l'épouser. Son père le roi de Somna ayant jeté son chapeau pour s'amuser créa un pic en forme de chapeau du nom de Torghatten qui semble avoir été percé, de part en part, sur l'île de Torget au sud de Bronnoysund. Hestmannen est lui un pic sur l'île de Hestmanna, plus au nord, à côté de Mo i Rana.
      IMGP8237.JPG
IMGP8242.JPG
800px-Trollhatten-july08[1].jpg
Plus de photos... c'est I C I
  • Avant le dîner : séance de bronzage sur le pont arrière :
    IMGP3863.JPG
  • La soirée du jour 10 sera "la soirée du commandant"... c'est le dernier dîner pris en commun sur le bateau. Un dîner très convivial, n'ayant rien à voir avec les diners en habit comme on les trouve sur les croisières méditerranéennes ou caraïbes..., où nous retrouvons tout le personnel nous souhaitant la bienvenue dans salle de restaurant avec un coupe de champagne à la main. Puis le personnel de service se présenta, un à un sur une musique à la couleur local.
    IMGP3894.JPG

Au menu :

  • Champagne,
  • Saumon demi-fumé mariné avec fromage de chèvre et pain plat aux pois,
  • Filet de boeuf avec légumes sautés, sauce au vin, compote d'oignons et purée de pommes de terre,
  • Bombe glacée du navire avec salade de fruits frais. 
IMGP3895.JPG
  • Escale à Rorvik qui nous permettra de visiter le centre de la ville(ce que nous n'avions pa pu faire à l'aller puisque c'était la fête Hurtigruten sur le quai...
    • Petit norvégien d'un peu plus de 2000 habitants.
      IMGP3899.JPG
IMGP8261.JPG
IMGP8264.JPG
Plus de photos... c'est I C I
  • Apartir de 22h30 nous commençons la traversée de Folda (pleine mer plutôt houleuse par rapport aux autres jours...). Un peu rock 'n' roll....
    • Déçu de ne pas avoir vu le soleil de minuit la veille nous décidons de veiller pour le voir se coucher assez tardivement vers 0h45... Nous serons récompensé car le spectacle fut féérique... du fait que le temps était quelque peu orageux avec des grains plus ou moins importants.


 

 

 

Prochaine étape : Trondheim --> Molde .

15/08/2010

Nostalgie des années 70

Ce matin : minute de nostalgie !!! ou plutôt souvenirs de mes jeunes années à Paris ?

Dans mon nouvel album photos vous trouverez quelques photos illustrant les années 70' à Paris. Désolé pour mes amis de province... qui ont aussi des merveilles au fond de leurs tiroirs...

Cliquer I C I pour voir l'album

medium_Le_bus_à_plate_forme.JPG 
medium_Les_contractuelles.2.JPG

Que signifie "mettre un enfant sous le drap" ?

En recherchant des documents pour la mise en ligne de ma généalogie j'ai retrouvé une information qui m'a intrigué :

Au mariage d'un de mes ancêtres qui épousa sa servante dont il avait eu un enfant avant mariage, avec promesse d'épouser la mère, le curé précise :

  • qu'il a "mis l'enfant sous le drap" jusqu'à la cérémonie du mariage, laquelle légitime ainsi l'enfant.



Je me suis demandé à quoi cela pouvait correspondre :

Y avait-il un rituel précis ? Etait-ce seulement un baptême clandestin ?

Et c'est ainsi que j'ai trouvé la signification sur généanet.com :

  • "Mettre un enfant sous le poêle (drap), se dit en parlant d'un enfant né avant le mariage qu'on a reconnu et légitimé, et sur lequel on étend le poêle(voile nuptial) à la cérémonie du mariage".
  • C'est sous ce voile que les époux s'unissaient d'abord en esprit, puis charnellement...

Pour memoire :

Autrefois pour les cérémonies religieuses le mot drap était synonyme du mot poêle.

Je me souviens que dans les années 50(j'étais enfant de choeur à cette époque), pour les inhumations dans les campagnes, c'était, encore, un honneur que de tenir les "cordons du poêle"(les cordons du drap mortuaire) lorsque le corbillard emmenait le défunt de son domicile à l'église.

Dans le cas que je mentionne dans mon billet le prètre a fait un amalgame entre les deux cérémonies puisqu'en fait l'enfant illégitime devait être "caché" jusqu'à ce que le mariage religieux soit célébré.

Autres temps... Autres moeurs !!!

 

06/08/2010

La "Rosière" de Surville(27) en mai 1930

Photos,et texte © Michel Lebel and Co
Je viens de regarder "le Rosier de Madame Husson"(Guy de Maupassant) et je me fais un plaisir de rééditer un billet écrit en 2009. C'est un souvenir, non vécu de ma vie... Merci au service public(France 2).
Chaque année les jeunes filles de la commune désignaient celle, d'entre elles(La "Rosière"), qui les représenterait dans les différentes manifestations du canton de Louviers(27) :
  • Les principales fêtes religieuses, tant dans la commune  qu'au chef-lieu de canton,
  • Les foires agricoles, les comices agricoles
  • Les bals "caritatifs",
  • Les évènements sportifs...
medium_Mercédès_en_1930_2_.2.jpg
Ma Marraine le jour de sa désignation
C'était, un peu, l'équivalent de nos miss actuelles mais avec une connotation religieuse très importante. Pour être désignée il fallait que la réputation de la jeune fille soit irréprochable aussi bien dans sa conduite que dans son comportement de tous les jours et qu'elle adopte cette posture tout au long de l'année à venir sinon elle était "déchue"... et montrée du doigt comme une "fille de mauvaise vie".

Si je vous conte cette coutume du temps passé c'est tout simplement pour dire qu'on n'a pas beaucoup évolué quand on écoute les propos de la présidente du comité Miss France.

Bien entendu je n'ai pas vécu cette période puisque je suis né quelques années après la fin de cette tradition lors du début de la Seconde Guerre Mondiale, mais ce souvenir je le tiens de ma marraine qui m'a légué, énormément, de souvenirs de jeunesse et je l'en remercie car je suis devenu, en quelque sorte, la "mémoire" de la famille.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique