logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2009

Les origines d'Halloween

Depuis la nuit des temps on fête Halloween... mais quelle est l'origine de cette fête ?

C’était autrefois une fête religieuse. Halloween, mot anglais, est l’abréviation de All Hallow’s Eve, c’est à dire < La veille avant la Toussaint > (Hallow venant de Holy :saint). Elle a pourtant une source païenne : une ancienne fête celte en l’honneur du Samhain, dieu de la mort et une fête romaine en l’honneur de la déesse des fruits et des arbres Pomona. Les couleurs d’ Halloween, noir et orange, combinent les deux idées : mort et moisson.

L’ habitude de se déguiser en fantômes vient des Celtes qui, autour du feu allumé par les druides pour guider les esprits, s’habillaient d’ horribles et effrayants vêtements de façon à ce que les démons les prennent pour d’autres démons et ne leur fassent pas de mal. On prétendait qu’à cette soirée les fantômes sortaient de leurs tombeaux et que les sorcières chevauchaient à travers les airs des balais ou des chats noirs.

La citrouille creusée en lanterne vient aussi des Celtes. Les Anglais et Irlandais creusaient les betteraves, les pommes de terre et les navets pour faire des lanternes d’Halloween. Cette coutume a gagné les États - Unis, où l’on a utilisé alors les citrouilles. On raconte qu’un Irlandais répondant au nom de Jack ne pouvait aller au ciel, après sa mort, parce qu’il avait été trop avare. Il ne pouvait pas non plus aller en enfer, car il avait fait de mauvaises plaisanteries au diable. Il fut donc condamné à errer tout autour de la terre avec sa lanterne ( à qui il donna son nom ).

En Angleterre, Halloween était autrefois appelé « la nuit du casse-noisettes » ou la nuit de la pomme croquante ». Les familles réunies autour du feu racontaient des histoires tout en mangeant des noisettes et des pommes. Ce jour-là, les pauvres recevaient des gâteaux appelés « les gâteaux de l’esprit ».

Aujourd’hui, Halloween est essentiellement la fête des enfants. Ils se déguisent, encore en diables, fantômes, sorcières, vampires, et squelettes, etc. Les maisons sont décorées aux fenêtres et aux portes, toujours en rapport avec la coutume, de chauves-souris, chats noirs, hiboux, sorcières, mais surtout de potirons sous toutes ses formes. Les enfants, en groupe, vont de portes en portes, réclamant bonbons et friandises. Et gare à celui qui refuse… Les bons petits diables se vengeront avec toutes sortes se plaisanteries comme savonner les fenêtres, écrire sur les murs, retourner les poubelles, tirer les sonnettes, etc.

Dans les grandes villes, où l’on se connaît guère entres voisins, on a plutôt coutume de faire des réunions familiales ou amicales, alors que des feux de joie, des défilés costumés et des danses sont organisés.

Halloween est beaucoup plus célébré aux États-Unis qu’en Grande-Bretagne.

Et pour illustrer cette "Fête" une vidéo :

 

L'A 380 en vision panoramique(360°)

Découvrez l'airbus A 380 comme si vous y étiez...

... en cliquant ICI et pour vous déplacer à l'intérieur de l'A 380 sélectionnez vignette après vignette en gardant le doigt appuyé sur la souris ou le mulot pour certains... vous aurez une vue panoramique de l'image.

medium_Sydney.3.jpg

21/10/2009

Il paraît que tout Hollywood me recherche...

Depuis quelques jours  je suis l'objet de recherches...

 

19/10/2009

Epilogue de "La saga de l'été à Levallois-Perret"

Depuis quelques jours nous assistions au développement important des plumes et surtout des ailes avec des battement répétés... Nous nous attendions à un départ imminent de nos oisillons...

Et un dimanche matin j'ai vu que l'un des p'tits avait quitté le nid et attendait sur la rembarde du balcon. Ouvrant la porte-fenêtre il prit maladroitement son envol pour se retouver dans un noyer distant d'un mètre.

Pendant ce temps le second s'essayait à prendre son envol... mais ce n'était pas encore son heure et toute la journée le premier a attendu patiemment pendant que les parents allaient et venaient entre le parc voisin et le nid pour l'encourager...

Puis vers 17h00 le premier pris son envol vers le parc de La Planchette. Je me dis que le second ne devrait pas tarder à quitter le nid et caméscope au poing je surveillais pour saisir son envol... mais à 20h00 je fus surpris par un départ fulgurant sans hésitation sans un signe d'adieu.

Bien entendu je n'ai pas revu ces pigeons et après avoir retiré le nid de mon hibiscus je lui ai mis un filet pour éviter le retour d'un nouveau nid qui m'a privé de mon balcon pendant 1 mois et demi pour ne pas déranger mes hôtes.

En un mot une bien belle expérience qui m'a permis de mieux connaître les pigeons ramiers et de me documenter à leur sujet...

Une dernière vidéo :

 

Photos, vidéos et textes © Michel Lebel and Co

hébergées par Wat TV

 

 

FIN

18/10/2009

La saga de l'été à Levallois-Perret... (4éme épisode)

Note modifiée car la vidéo était tronquée

Petit à petit les oisillons prennent des forces grâce au balai régulier des parents pour les alimenter.

J'ai été surpris de la ponctualité des rendez-vous :

  • repas à heure fixe(+ ou - 10 minutes),
  • changement de quart pour la couvaison toutes les 5 heures (il faut bien que celle ou celui qui est au nid se dégourdisse les pattes et les ailes),

Leur façon de vivre n'est pas loin d'être calquée sur le modèle humain.

Autre surprise :

  • le respect de l'environnement : aucune fiente sur le balcon,
  • l'hibiscus n'a pas été endommagé et a continué de fleurir.

Je vous livre l'avant dernier épisode de cette saga ...

Photos, vidéos et textes © Michel Lebel and Co

hébergées par Wat TV

 

  

 

A suivre ...

La saga de l'été à Levallois-Perret... (3éme épisode)

Note modifiée car la vidéo correspondante était tronquée.

Absent de Levallois-Perret je vous ai laissé languir sur la suite de "La saga de l'été à Levallois-Perret...

Aujourd'hui je vous en livre le 3éme épisode(les jours qui ont suivi l'éclosion)...

 

 Photos, vidéos et textes © Michel Lebel and Co

hébergées par Wat TV

 

 

 

 A suivre...

La saga de l'été à Levallois... (2ème épisode)

Note modifiée du fait que la vidéo était tronquée...

Il y a déjà un certain temps je vous avais présenté le 1er épisode de la nidification qui s'était faite sur mon balcon...

Deux pigeons s'aimant d'Amour avaient finir par élire domicile dans un petit nid et la suite vous connaissez...

Je vous ai tenu en haleine non pas pour le suspens mais, tout simplement, pour cause de vacances au soleil...

Je vous livre donc le second épisode :

 Photos, vidéos et textes © Michel Lebel and Co

hébergées par Wat TV

 

 A suivre ...

La saga de l'été à Levallois-Perret... (1er épisode)

Note modifiée car la vidéo était tronquée...

Pendant presque 2 mois notre balcon a été squatté par un couple de pigeons ramiers (columba palumbus).

Sur notre balcon nous avons un magnifique hibiscus vieux de 37 ans(2,50m de haut), qui a résisté, bien qu'il soit en pot, aux hivers, aux déménagements... et pour finir aux squatters.

Et je peux vous dire que ce petit épisode nous a pris pas mal de temps pour réaliser des photos et vidéos au jour le jour...

Aujourd'hui je vous en livre le 1er épisode sous forme de vidéos et quelques photos :

 Photos, vidéos et textes © Michel Lebel and Co

hébergées par Wat TV



 

IMGP5505.JPG

IMGP5507.JPG

 

 

 

A suivre...

Le 16 août 2009 à Châteauponsac... (suite)

Mes derniers billets étaient liés aux fêtes moustiéroises du 16 août 2009.

Aujourd'hui je vous invite à visionner une vidéo qui n'était pas prévue dans le cadre du festival de la bière ...

La télévision belge flamande (VTM) était en tournage, pour une semaine dans la ferme de Fons (ami de Sylvette et Florent, organisateur du festival) et c'est ainsi que toute l'équipe de tournage d'une émission de télé-réalité semblable à l'émission de M6 : L'Amour est dans le pré".

Et d'une façon, non orchestrée, je me suis retrouvé "acteur" dans cet épisode de tournage.

A ce jour je ne sais pas quelle candidate a été choisie par notre agriculteur éleveur de nationalité belge installé en Haute-Vienne.

Je vous laisse seul juge sur la vidéo ...

Photos et textes © Michel Lebel and Co

 

 

17/10/2009

Les Fêtes Moustieroises le 16 août 2009

 Les châtelauds et les châtelaudes (habitants de Châteauponsac) seraient-ils les précurseurs du 1er festival mondial qui s'est ouvert aujourd'hui, 17 octobre 2009, à Strasbourg où l'on peut déguster plus de 400 bières différentes... Bien entendu il y en avait pas autant à Châteauponsac... mais quelle réussite.

Souvenez-vous je vous ai parlé, à plusieurs reprises,des animations de ce faubourg typique de Chareauponsac qui, peu à peu, est devenu multinational de par ses habitants(français,belges,anglais,néerlandais,américains...).

Les principales animations étant :

  • un rallye touristique,
  • un barbecue géant dont je vous ai déjà conté le déroulement dans un précédent billet,
  • et pour la seconde année, dans le cadre des FÊTES MOUSTIEROISES :
    • Le Festival de la bière belge

C'est décidé nous nous y rendrons à l'invitation de notre amie Annette qui a une résidence sur le faubourg...

 Photos et textes © Michel Lebel and Co

img022.jpg
img023.jpg
P8080029.JPG
Pour en arriver là mes amis belges Sylvette et Florent ont initié une association selon la loi de 1901:
Le Petit Monde Du Moustier
dont Valérie et Jean-Noël qui prendront une part active dans le cadre du festival de la bière :
Valérie et Jean-Noël.jpg
img024.jpg
A l'occasion de ce Festival de la bière belge, une édition spéciale du bulletin trimestriel donnait les caractéristiques des différentes bières proposées à la vente et à la dégustation...
Ces petites fêtes draînent les bourgades voisines et c'est avec plaisir que le maire voit se dérouler ces manifestations organisées par des bénévoles...
img026.jpg
Après le mot du maire on trouvait le mot de la présidente, mon amie Sylvette
Sylvette.jpg
img027.jpg
Un petit rappel sur la bière belge
Les bières belges 3.jpg
Car la bière est aux Belges ce que le vin est aux Français. Une tradition qui n'est pas seulement soigneusement entretenue en Belgique, mais qui entre-temps trouve également son écho à l'échelle mondiale.
La culture de la bière belge est célébrée partout dans le monde. Une expérience dans laquelle "l'histoire du plaisir" belge tout entière est ancrée. La couleur de la terre, le paysage pittoresque, le caractère populaire, la richesse généreuse de la nature... Aucun autre pays au monde ne possède pareille variation arftisanale. Tout est réuni dans l'unique qualité, la classe indiscutable et le goût riche de la bière belge.
img025.jpg
Dans le cadre de ces fêtes Moustieroises une exposition historique avait été mise en place dans la rue du faubourg, exposition qui relatait, quasiment, l'origine des constructions et de leurs propriétaires avec photos d'époque. Un gros travail réalisé par Valérie et Sylvette... Un parcours que j'ai effectué avec grand plaisir avant de déguster les bières belges.
Parllèlement à cette exposition se tenait un vide grenier fort sympathique ne rassemblant que les habitants du faubourg, mais avec de nombreux visiteurs.
Votre serviteur derrière l'étal de son amie Annette
IMGP5831.JPG
Et bien entendu dans le cadre du festival de la bière belge une exposition sur les différentes bières présentées afin de se faire une idée avant d'en faire l'acquisition ou de les déguster avec modération, va s'en dire...
IMGP2165.JPG
Je vous livre quelques descriptifs :
img029.jpg
IMGP2192.JPG
img030.jpg
La Tripel à consommer avec modération (9°5)... mais très fine
img031.jpg
IMGP5807.JPG
img032.jpg
IMGP5815.JPG
img033.jpg
12°... pas étonnant que l'ex - président...
IMGP5818.JPG
img035.jpg
IMGP2201.JPG
img036.jpg
IMGP2191.JPG
ET pour terminer 2 recettes à la bière belge proposées par Sylvette :
img038.jpg
A suivre avec quelques photos insolites !!!

07/10/2009

La Gymnastique d'autrefois... dans les année 30

Au fil de mes notes vous êtes, peut-être, surpris que je ne parle pas de ma Maman... ou de mon Papa...mais cela c'est, encore, mon jardin secret que je suis en train de coucher sur papier. De plus, aîné de treize frères et soeurs, j'ai été confié à l'age de 6 ans à ma grand-mère et ma marraine qui habitaient le maison mitoyenne de mes Parents.

C'était une période bénie... et c'est la raison pour laquelle toutes ces photos représentent beaucoup pour moi d'autant que ma Marraine nous a quitté brutalement à l'âge de 87 ans et pour moi c'est une immense consolation car comme mes autres êtres chers(Mère, Grand-Mère, Père) elle est décédée subitement. Je ne dirai pas que je suis chanceux mais je crois que je n'aurai pas supporté de voir souffrir, longuement, mes proche

Ma marraine, bien que fille de paysans, avait épousé un artisan maçon qui habitait la ville voisine et très vite elle devint une "dame de la ville" qui n'hésitait pas à monter à Paris pour s'habiller... et ce n'est qu'après la guerre, après le décès de son père, qu'elle revint à la campagne.

Photos et textes © Michel Lebel and Co(reproduction interdite)

Ses 18 ans :

medium_Mercédès_en_1930_1_.jpg

 Jeune Maman :

medium_Mercédès_en_1932.3.jpg
medium_Mercédès_en_1933.3.jpg

Bien qu'habitant la ville.... elle vient visiter ses Parents toutes les fins de semaine avec sa fille et son mari qui avait une passion : la photo argentique.

medium_Mercédès_visite_la_campagne.2.jpg

 Mais venons-en à mon propos :

En effet les clubs de gym, tels qu'on les connaît aujourd'hui n'étaient pas légion surtout pour la gente féminine...Mais "l'époque garçonne" avait impulser une émancipation progressive de la femme et c'est ainsi que j'ai découvert que ma marraine était une gymnaste en herbe.

Sous l'impulsion de son mari ma Marraine ne pratiquait pas la gym qu'à la campagne mais, également, dans le jardin de sa maison de ville et cela chaque matin. Vous serez surpris par la tenue, un peu légère, de ma Marraine et par le cadre(la remontée du puits) que son époux a fixés sur la pellicule mais il avait un certain côté artiste et c'est dommage que bon nombre de photos aient été détruites au moment de leur séparation!!! Ici on se trouve devant l'escalier monumental  permettant d'accéder au logement construit sur une cave en rez-de-jardin car il était impossible de construire en sous-sol puisque la rivière passait au fond du jardin(que de souvenirs dans ce jardin où je jouais avec ma cousine...).

medium_Mercédès_dans_le_puits.2.jpg
Certaines se reconnaîtront et ne seront pas surprises par la pratique sportive de ma Marraine!!! Mais au début des années 30 il était de bon ton de pratiquer un sport ou d ’effectuer des mouvements spécifiques pour garder la forme. De plus mon oncleétait un mordu  de gymnastique(pratique des anneaux) et de sport en général. Sans matériel on n'y arrivait quand on en voulait!!!

 

medium_La_gym_1_.jpg

Le repos bien mérité après l'effort sous l'objectif de mon oncle.

medium_La_gym_2_.jpg

Que de bons souvenirs pour ceux qui les ont connus et surtout pour moi qui était un peu le "fils" qu'ils avaient perdu à la naissance.

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique