logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/04/2009

Une histoire peu banale... suite...suite

 J'ai donc reçu la réponse du magasin Carrefour de Perpignan / Claira qui ne me satisfait pas vraiment car il est fait un amalgame entre vandalisme, vol et consignes de sécurité mal interprétées... Chacun en tirera son profit... Pour ma part les petits marchés locaux sur lesquels on retrouve les couleurs et les odeurs de cette magnifique région du Roussillon me verront plus souvent.

Ci-dessous la réponse :

Monsieur,

C'est avec la plus grande attention que j'ai pris connaissance de votre mail en date du 04 Avril 2009
concernant un incident survenu lors de votre visite dans notre magasin de Carrefour Claira le 26 Mars dernier.

Je tiens tout d'abord à m'excuser pour le délai de réponse mais je viens de prendre mes fonctions en tant que responsable du service de sécurité du magasin et par conséquent je viens d'être informé du désagrément dont vous avez été victime.

J'ai visionné les images qui concernent votre affaire et je tiens par avance a vous assurer que conformément à l'arrété préfectoral N° 2003/08 du 21/02/2008 et à la déclaration N° 1150720 de la CNIL elles sont à votre disposition au magasin pendant une durée de 30 jours.

Dans cette affaire, notre opérateur vidéo constate effectivement, sur le fond, que vous récupérez des patins dans leur emballage puis que vous les remettez à leur place.

La présomption de dégradation de marchandise a l'air assez flagrante, malgré tout a aucun moment on ne vous voit déchirer l'emballage.

Cela corrobore votre version des faits renforcée par celle des agents de sécurité, qui après coup, ont eux aussi constaté que l'emballage avait déja été réparé.

Sur la forme, les agents de sécurité auraient dû vous fournir une explication et je m'en excuse.

La lutte contre le vol n'est pas un travail aisé et nous travaillons sans filet.

Cependant, je vais expressement faire un rappel sur les procédures internesafin que ce genre d'incident ne reproduise pas.

Je reste à votre disposition pour répondre à toutes questions.

En vous renouvelant toutes mes excuses, je vous prie d'agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

.....
Responsable sécurité

Comme je l'avais dit dans ma note du 31 mars courant j'ai contacté Carrefour France et j'ai reçu la réponse dans les heures suivantes... réponse qui est loin de me satisfaire puisque je pense qu'il s'agit d'une réponse passe-partout et je vous en livre le contenu en intégralité :

medium_logo_carrefour.2.png

"Bonjour Monsieur Lebel et bienvenue sur le site Carrefour.fr.

C'est avec attention que nous prenons connaissance de votre message du 4 avril 2009 au sujet de la qualité de service
de votre hypermarché.

Vous nous faites part de vos observations concernant l'incident survenu, le 26 mars 2009, lors de votre dernière visite 
dans votre magasin Carrefour de Perpignan Claira.

Vous souhaitez savoir quelles dispositions nous pouvons prendre au regard de la situation que vous évoquez.

Nous vous présentons nos sincères excuses pour la gêne occasionnée.

Nous nous rapprochons immédiatement de la direction de votre hypermarché afin qu'une réponse vous soit 
apportée dans les meilleurs délais.

Vous bénéficiez ainsi d'un suivi personnalisé de votre requête et obtenez la confirmation de notre engagement à 
vous satisfaire.

Nous vous remercions de votre compréhension et restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Nous vous souhaitons, Monsieur Lebel, une agréable journée.

A très bientôt sur www.carrefour.fr

Sincères salutations,"

Profitant de mon séjour avec mon ami pour terminer les décorations de nos résidences respectives nous avons acheté des meubles qui nécessitaient la pose de patins en téflon pour eviter des rayures sur le socle vernissé...(je passe les détails).

Nous rendant chez Carrefour à Perpignan, au détour d'un rayon, nous voyons ce qui pourrait répondre à notre attente mais le descriptif est plus que vague puisqu'il n'est pas mentionné si ces patins sont adhésifs ou s'il faut les coller...

Une belle aubaine : un blister est ouvert et sans hésiter, comme tout à chacun aurait fait, je sors un patin et je constate que ce n'est pas ce que nous recherchons... et je remets à sa place le blister avec le patin.

Nous continuons nos courses pour le week-end(1 petite heure et nous nous dirigeons vers une caisse).

Tout en mettant nos achats dans nos sacs je vois qu'un agent de sécurité nous observe... et au moment de régler mes achats il brandit, menaçant, le blister ouvert en nous accusant, aux yeux des autres clients, de détèrioration de matériel... voire de vandalisme

Comme toutes ces personnes qui sont persuadées d'avoir un certain pouvoir... cet agent affirme que nous avons ouvert volontairement le blister et pour preuve le centre vidéo nous a vu commettre le "délit"...

Bien sûr il pensait que nous allions dire "Amen" à son affirmation... mais comme nous n'avions rien à nous reprocher nous demandons à voir la vidéo et comme dans la bible(la parabole de la multiplication des pains...) les blisters ouverts se multiplient !!! Bloquant toujours la caisse nous insistons pour visionner la vidéo et nous rendre dans le rayon pour voir le second blister et peut-être d'autres... De plus nous lui faisons remarquer qu'il fallait un cutter pour couper le plastique rigide.

Gardant notre calme face à cet individu à la limite du politiquement correcte on finit par comprendre que notre bonne foi est reconnue par le pôle vidéo, et, sans parole d'excuse, avec une allure de looser, l'agent nous laisse à notre "triste sort".

Et tout en nous excusant auprès de l'hôtesse de caisse et aux clients qui attendaient derrière nous, on s'entend dire que magasin est coutûmier du fait... et que depuis une heure nous étions suivis dans tous les rayons... Une certaine forme d'atteinte à la vie privée !!!

Bien entendu je ne vais pas en rester là... je vais contacter le :

medium_logo.gifdès mon retour à Levallois le 2 avril courant.

 

Commentaires

c'est tout simplement infecte,
mais diable!

qu'avez vous à rester aussi plus d'une heure dans ces lieux de perdition où tout ce qui se vend est chinois ?
et puis que peut-on attendre de ces vigiles de M. ? ..si ce n'est de l'incorrection et de la muflerie ?

demande la vidéo en souvenir, ça vous fera de la distraction pour les longues soirées que nous réserve l'heure d'été.

Je t'embrasse tout fort,
mais qu'as tu donc qui dépasse de ta poche?
Un patin teflonné? t'es gonflé ! !


Fanfan du Fatras

Écrit par : framboisine | 28/03/2009

Bonjour Mickael

Je viens d'apprendre ce qu'est un blister en français. Je ne connaissais que le terme anglais. J'attends la suite de l'histoire.

Les aventures du patin masqué !!!!

Voila une bonne pub pour Carrefour Perpignan.

Et si tu demandais certification de la destruction des bandes video ???

Salut du grillon

Écrit par : christian | 03/04/2009

c'est vrai que nous avons l'impression d'être suivi dans les magasins, c'est fort désagréable et pour y voir souvent le peu de qualité pour tout ce qui est chinois ?

achetons Français ?

Écrit par : MARIE-THÉ | 06/04/2009

Découragée!!mon com. ,long comme une note vient de s'envoler


je repasserai, là je suis bouscule!!
je t'embrasse
fanfan du fatras

Écrit par : framboisine | 07/04/2009

coucou Michel me revoilà péniblement mais je vais mieux ... Et bien dis moi il s'en passe des choses durant tes vacances .... tu sais nous ne sommes considérés que comme ""des consommateurs" ... quand aux vigils se sont très souvent de grandes brutes sans cervelle ... j'espère que tu vas bien
bisous et à Bientôt

*Urga

Écrit par : urga | 07/04/2009

Et bien je ne savais pas que l'on était suivi à chaque pas. Moi, qui passe 1 heure dans tous les rayons en attendant que mon fils est fini ses achats, je vais être préoccupée à présent !

Un jour j'ai déclenché l'alarme en passant la caisse. On me demande si j'ai quelque chose de neuf, je réponds : non j'ai tout de vieux, même moi... On me passe un appareil des cheveux aux pieds, et là mes chaussures ont déclenché à nouveau l'alarme. Il m'a été expliqué que cela arrivait, si la chaussure (qui venait d'un autre magasin) n'avait pas été bien désactivée.

C'est arrivé à mon fils dans un magasin de disques. A la caisse, on lui a fait vider ses poches, quitter le blouson, fouiller, presque déshabiller... on la laissait partir... il sonnait toujours.... Il n'y a jamais rien compris, mais il a compris l' humiliation d'être soupçonné...

Enfin pour toi, cela c'est bien terminé.

Bisous.

Écrit par : josiane | 21/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique