logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/03/2009

La Fête du Faubourg du Moustier(haute-Vienne)

En 2006 cela faisait 14 ans que je faisais, chaque année, 1 ou 2 séjours chez deux amies à Châteauponsac, un petit bourg très pittoresque proche de Limoges, et plus particulièrement sur le Faubourg du Moustier d’où l’on peut admirer de nombreux panoramas (le bourg, l'église, le musée, le pont romain qui enjambe la rivière Gartempe, les forêts qui surplombent cette même rivière…). Je ne vous raconterai pas les innombrables ballades que j'ai  pu faire dans cette région très attachante avec ces petits villages et hameaux, très typiques du Limousin, que l’on découvre au détour d’un chemin (parfois on a même l’impression d’entrer dans des propriétés privées…), mais aujourd’hui je vais, plus particulièrement,  m'attarder sur le Faubourg du Moustier. Très pittoresque de par sa conception (on se croirait dans un village médiéval avec sa rue unique en pente où parfois il est impossible de se croiser en voiture…) ce faubourg perdait peut à peu ses habitants et les maisons se fermaient les unes après les autres... Mais c’était sans compter sur nos amis étrangers, amoureux des vieilles pierres, et au fil du temps, j'ai vu s’installer, souvent à temps complet, des Belges, des Anglais, des Allemands, voire une artiste peintre américaine. C'est ainsi que le faubourg a retrouvé sa vie d’antan (restauration des vieilles demeures et échanges multilingues avec une priorité : « parler français ». Sous l’impulsion de Sylvette et Florent, originaires de Belgique , de nombreuses activités se sont développées sur le Moustier afin de lui redonner une vie et une âme… En 2005 ils décident d’organiser une « fête » en août autour d’un repas afin de rassembler les habitants du faubourg et les faire se mieux connaître. Le succès ayant été au rendez-vous Sylvette et Florent décident de multiplier les possibilités de se retrouver (randonnée pédestre, rallye dans les monts d’Ambazac…).

Et c’est ainsi que le 6 août j'étais invité à la "fête du Moustier" autour d’un méchoui géant (nous étions 54 dont la future centenaire du faubourg qui a fêter ses 100 ans le 9 décembre 2006). Une organisation parfaite : installation du barnum avec vue imprenable sur le bourg et la vallée de la Gartempe , confection des menus individuels et personnalisés en reprenant le thème de cette année autour du tournesol, décoration  des tables (chaque convive avait son brin de lavande confectionné par Pamela, d’origine anglaise), préparation de l’apéritif surprise et des mises en bouche, préparation des diverses salades par les uns et les autres, le méchoui avec un cochon de lait de 52 kg, la mise en place de la table traditionnelle (pas de plastique, seules les serviettes vertes ou jaunes sont en papier), le choix des vins, l’achat des fruits et des desserts…

Mis à contribution dès samedi ,c’est avec un plaisir non dissimulé qu’une dizaine de personnes se retrouveront pour le dîner chez Annette (les derniers se coucheront vers 4h30 du matin). Mais dès dimanche matin branle-bas de combat pour que tout soit en ordre pour l’heure du rendez-vous fixé à midi. Et c’est dans la bonne humeur que nous nous retrouvons autour de cet apéritif maison préparé par nos amis belges puis nous passons à table en attendant que les responsables du méchoui (Thierry, Michel et Jean-Claude) aient découpé la bête après l’avoir présentée, entière, à tous les convives. Je ne dirai pas combien Sylvette a fait d’allers-retours entre le barnum et sa maison mais tout cela avec une joie exubérante. De nombreux participants se connaissent déjà mais peu à peu tous se côtoient sans distinction d’origine d’autant qu’il était hors de question de faire des clans (nos gentils organisateurs avaient souhaité un brassage maximum). A la fin du repas l’un des convives nous exécuta un certain nombre de sonneries au cor de chasse qui résonnèrent dans la vallée, puis les uns et les autres essayèrent de souffler avec plus ou moins de succès… Avant de se quitter Florent organisa un loto avec de nombreux lots pour les plus chanceux qui avaient réussi à compléter leurs grilles. Avant de se sépare, en se promettant de se revoir pour d’autres occasions, la plupart des participants nous aideront à démonter les vestiges de la fête et à rendre la place nette. Une magnifique journée que nous ne sommes pas prêts d’oublier. Cette anne le bouche à oreille ayant bien fonctionné le nombre de convives était en nette progression et nous attendons déjà le 1er dimanche du mois d'août 2008... Si vous prenez l’autoroute A20(dans le sens Vierzon --> Limoges) n’hésiter pas à prendre pas la sortie 24 pour faire une petite visite de Châteauponsac et ses environs, cela vaut le détour

Photos et textes © Michel Lebel 

Vue sur le bourg

medium_P8070011.2.JPG
medium_P8060171.JPG
medium_P8080205_edited.JPG

La fête du Moustier

 

medium_1652436399_bf8fbd3f81.jpg
medium_P8060135_edited.JPG
medium_P8060143_edited.JPG
medium_P8060173_edited.JPG

 

Commentaires

J'ai eu du mal à venir sur ton blog car dans tes commentaires ton lien avait une faute : tu écrivais "blog" sans "l"

la bonne est http://mickaelsblog.blog50.com/

C'est bizarre du "moustiers" à Limoges !

dominique

Écrit par : papydompointcom | 17/01/2008

Merci à papydompointcom car j'avais enregistre mes coordonnées avec cette faute... Faute de jeunesse.
En tant que collectionneur de coquetiers je connais très bien "Moustiers", mais dans le cas présent il n'y a pas de "s" et je vais m'empresser de poser la question à mes amis de Châteauponsac.
Bonne journée

Écrit par : Michel | 17/01/2008

Faubourg du "Moustier" peut s'écrire avec "s" ou "sans s".
C'est le mot ancien pour désigner un "monastère"
Ce monastère est aujourd'hui en grande partie disparu; il n'en reste que la magnifique église St Thyrse, très grande car elle était située sur une des routes vers Compostelle.
Les pélerins pouvaient trouver refuge au monastère.
Le quartier s'est appelé "sous le Moustier" car il était situé en contrebas du monastère.

Écrit par : Sylvette | 18/01/2008

Merci de vos commentaires éclairés

dominique

Écrit par : papydompointcom | 19/01/2008

Bravo pour cette initiative . Tous mes compliments à tous ceux qui ont participé. Faire vivre un village, en Provence, se fait aussi souvent avec des étrangers fortunés.
Merci pour l'invitation au mois d'âoût ! C'est bien souvent nous qui recevons enfants et famile autour d'une table !

Le grillon

Écrit par : christian | 21/01/2008

Quelle belle balade tu viens e me faire faire ... merci .
j'espère que tu vas bien ... je n'ai pas été très présente sur les blogs ces derniers temps ... chui fatiguéeeee et ça traine , ça traine .... bisous passes une bonne soirée

*Urga

Écrit par : urga | 11/03/2009

C'est super joli et ça fait mal de savoir que les habitants partent vers d"'autres lieux... Enfin, merci aux "étrangers" de faire vivre ce charmant village français... Bises à toi. MICHE

Écrit par : miche | 14/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique