logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/08/2010

Que signifie "mettre un enfant sous le drap" ?

En recherchant des documents pour la mise en ligne de ma généalogie j'ai retrouvé une information qui m'a intrigué :

Au mariage d'un de mes ancêtres qui épousa sa servante dont il avait eu un enfant avant mariage, avec promesse d'épouser la mère, le curé précise :

  • qu'il a "mis l'enfant sous le drap" jusqu'à la cérémonie du mariage, laquelle légitime ainsi l'enfant.



Je me suis demandé à quoi cela pouvait correspondre :

Y avait-il un rituel précis ? Etait-ce seulement un baptême clandestin ?

Et c'est ainsi que j'ai trouvé la signification sur généanet.com :

  • "Mettre un enfant sous le poêle (drap), se dit en parlant d'un enfant né avant le mariage qu'on a reconnu et légitimé, et sur lequel on étend le poêle(voile nuptial) à la cérémonie du mariage".
  • C'est sous ce voile que les époux s'unissaient d'abord en esprit, puis charnellement...

Pour memoire :

Autrefois pour les cérémonies religieuses le mot drap était synonyme du mot poêle.

Je me souviens que dans les années 50(j'étais enfant de choeur à cette époque), pour les inhumations dans les campagnes, c'était, encore, un honneur que de tenir les "cordons du poêle"(les cordons du drap mortuaire) lorsque le corbillard emmenait le défunt de son domicile à l'église.

Dans le cas que je mentionne dans mon billet le prètre a fait un amalgame entre les deux cérémonies puisqu'en fait l'enfant illégitime devait être "caché" jusqu'à ce que le mariage religieux soit célébré.

Autres temps... Autres moeurs !!!

 

Commentaires

bsr
j'ai pas tout compris
entre le poêle et le drap quel est le lien ,quel rapport!
je demande qu'a comprendre

biz a vous et a bientôt

françoise

Écrit par : framboise | 15/01/2008

Bonsoir Framboise,

Autrefois pour les cérémonies religieuses le mot drap était synonyme du mot poêle. D'ailleurs je me souviens que dans les années 50, pour les inhumations dans les campagnes c'était, encore, un honneur que de tenir les "cordons du poêle"(les cordons du drap mortuaire) lorsque le corbillard emmenait le défunt de son domicile à l'église. Dans le cas que je mentionne sur mon blog le prètre a fait un amalgame entre les deux cérémonies puisqu'en fait l'enfant illégitime devait être "caché" jusqu'à ce que le mariage religieux soit célébré.
Amitiés,
Michel

Écrit par : Michel | 15/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique